Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/06/2015

Lot Of Saveurs : 3 jours pour sublimer le terroir lotois

 

Lot Of Saveurs, avant-gardiste sur bien des points, est désormais inscrit dans une programmation internationale. Cahors, au cœur de la vallée du Lot héberge du 3 au 5 juillet la sixième édition de ce festival dédié à la gastronomie à portée de paniers des producteurs. Les lotois et les touristes attendent avec impatience l’ouverture des réservations pour le banquet du 3 juillet et la soirée gastronomique des chefs des « Bonnes Tables du Lot » du 5 juillet. Dès le premier jour, les ventes sont prises d’assaut. Isabelle Marrou, directrice artistique du festival reçoit chaque année les doléances des déçus. « Les gens m’interpellent dans la rue pour connaître la date, surtout s’ils n’ont pas pu avoir de place l’an dernier. Du coup, cette année, certaines brasseries cadurciennes jouent le jeu en proposant le même menu que le banquet à prix proche ». Prévue le samedi 5 juillet, il semble difficile de participer à cette fête qui accueille jusqu’à 2000 personnes. Un succès pas seulement dû au label ‘Grande Tablée’ attribué en 2014 par le Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt. Mais Lot Of Saveurs c’est aussi : un festival de chefs qui dévoilent leur art dans l’assiette, un marché gourmand, le ciné plein air, des cours de cuisine, le salon du blog culinaire, des tables rondes, le championnat de France de cuisine amateur, une brocante des arts de la table plutôt tendance ou encore un été de saveurs dans les villages du Lot. Les producteurs disposent d’un espace dédié aux beaux produits du Lot comme le melon du Quercy, emblème de cette sixième édition. Par ailleurs, le festival, parrainé cette année par le chroniqueur Jean-Luc Petitrenaud et avec la participation de Quentin et Noémie (ex-Topchef) plonge dans l’actualité internationale grâce au partenariat avec le festival International de la Photographie Culinaire (FICP) qui s’arrête à Paris, puis Cahors et enfin à Milan à l’occasion de l’exposition Universelle. Une expo dont le thème cette année se rapproche de l’alimentation : « Nourissons la planète, énergie pour la vie ». Notons enfin une façon originale de répondre à une problématique d’actualité : suite à une demande de Pierre Sanner, directeur de la mission française culture et patrimoine alimentaire de l’Unesco, les organisateurs ont imaginé un travail en amont avec les quartiers. Une belle idée défendue par Isabelle Marrou. « L’objectif de l’observatoire de la gastronomie française est de travailler autour de la politique de la ville avec les communautés qui y vivent. Maeva Barrière, plasticienne du goût, travaille depuis plusieurs mois avec les réseaux d’entraide et d’insertion, les espaces sociaux et citoyens des quartiers de Cahors pour mettre en scène le buffet d’inauguration ».Dominique Malvy

 

Lot Of Saveurs, du 3 au 5 juillet à Cahors. Marché gourmand le 3, championnat de cuisine amateur et banquet le 4, pique-nique des chefs et soirée gastronomique le 5 etc.
Rens : 05 65 53 20 65. www.lotofsaveurs.fr

Capture d’écran 2015-06-24 à 11.55.19.png

 

09/10/2014

Des chefs notent les futurs MOF

Branle-bas de combat depuis hier et jusqu'à ce soir au Lycée Georges Frêche de Montpellier : l'établissement est l'un des centres de la demi-final nationale du concours du Meilleur Ouvrier de France dans la catégorie cuisinier. Seize chefs restaurateurs venus d'autres régions passent ce concours extrêmement difficile. Pour les noter, c'est la crème des toques régionales qui est mobilisée. Sous la houlette de Gilles Goujon, le seul chef trois étoiles du Languedoc-Roussillon à Fontjoncouse (Aude), sont ainsi mobilisés pour le jury Dégustation Anne Majourel (Sète), Eric Cellier et Jacques Pourcel (Montpellier), Christian Segui (Ponteilla). D'autres chefs de Midi-Pyrénées participent également : Dominique Toulouse, Robert Bertolino, Yannick Delpech de Toulouse, Patrick Juhel ainsi que Christophe Bacquié du Castellet en Provence. Mercredi, le jury dégsutation avait donc à déguster et noter sur 10 points, 8 pigeons.

Photos : Anne Majourel / Didier Thomas-Radux

1-L1050284.JPG

2-L1050288.JPG

3-L1050290.JPG

4-L1050291.JPG

5-L1050295.JPG

 

8-L1050303.JPG

9-L1050304.JPG