Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/05/2013

Les Pourcel s'invitent au petit déj' à Park & Suites

park & suites,pourcel,restauration,breakfast gourmand

Dès demain, les résidents des établissements Park & Suites ( 27 établissements hoteliers en France) pourront déguster des petits-déjeuners signés par les chefs montpelliérains Jacques et Laurent Pourcel. Soucieux de proposer un petit déjeuner équilibré et recherché à sa clientèle, Park & Suites a fait appel aux deux jumeaux étoilés du Jardin des Sens pour élaborer un buffet aux saveurs bio originales et avec des produits frais de qualité. La prestation est déployée sur l'ensemble des établissements 3 et 4 étoiles. Buffet sucré et buffet salé, les 4 étoiles proposent des plus, notamment une touche asiatique apportée par une sélection de Dim Sum vapeur végétarien et crevette, et bien plus encore.

Buffet entre 12 et 15 € pour les 3 étoiles et entre 14 et 18 € pour les 4 étoiles. www.parkandsuites.com

Mathilde Pépin

15/03/2012

Les Français de retour dans les restaurants

La crise n'a pas toujours les effets que l'on pense. Selon le dernier bilan du cabinet d'études marketing NPD Group et révélé par le quotidien Les Echos, la fréquentation des cafés, restaurants, bars et brasseries a repris en 2011, dans un contexte général pourtant terne. Pour la première fois depuis 2008, si l'on considère la restauration à table de façon globale, celle-ci a connu une très légère hausse de fréquentation de l'ordre de 0,2%, qui vient après plusieurs années de baisse. Si on isole les cafés, bars et brasseries, ceux-ci ont connu un regain de fréquentation de 1,2%. Par ailleurs, la dépense moyenne par consommateur a aussi un peu augmenté. En 2011, la restauration commerciale a de la sorte, généré un chiffre d'affaires de 36 milliards d'euros. Cette reprise générale - qui reste cependant à confirmer - serait dûe à une météo plus ensoleillée et à la venue de nouveaux clients, notamment des femmes et des familles.

restojean-1.JPG

27/09/2011

La chronique des Restos

resto1-gaud.jpgLa Table de Fontfroide

 

NARBONNE. On ne peut rêver cadre plus propice à la méditation que labbaye cistercienne de Fontfroide. Aussi le restaurant La table de Fontfroide, qui vient de recevoir une toque au Gault et Millau, se devait de proposer à l’écart de lanimation de la salle, une terrasse empruntée aux jardins et prolongeant la vue sur le massif des Corbières. Le chef Serge Armengol sinspire des senteurs des Corbières pour accommoder ses petits gris et parsemer ses viandes et poissons. Parillades, petits calamars, queues de lottes ou souris dagneau ont un parfum inédit. Pavé de magret doie grilléà la fleur de thym, pigeon en croûte farci au foie gras, tournedos de filet de veau sont accompagnésdes vins de labbaye. Véronique Durand 

 

Menus de 18,50 à 38,50 . Ouvert tous les jours. Abbaye de Fontfroide, RD 613 à Narbonne.

Tél. 04 68 41 02 26

 

 

19/01/2011

La restauration soigne son image

Conditions de travail difficiles, horaires décalés, temps partiels mal payés, les métiers de la restauration ont mauvaise réputation au point que 50.000 postes y sont en permanence non pourvus. Une campagne de la profession lancée lundi 17 janvier veut inverser la tendance. En échange de la baisse de sa TVA, la profession a promis de se moderniser. Mais elle ne veut pas seulement refaire la décoration ou les cuisines, elle veut aussi redorer son blason et celui d'un métier qui attire peu. Alors que 95% des consommateurs ont "une bonne image des restaurants qu'ils fréquentent", ils ne sont que 19% à avoir "envie de travailler dans le secteur", selon une étude TNS Sofres, réalisée pour la profession. Pourtant, les cuisiniers, serveurs, plongeurs ou chefs de rang interrogés sont en revanche 92% à "être satisfaits de leur métier". "Un décalage entre l'image et la réalité" que les organisations professionnelles veulent combler avec cette campagne (presse-radio-affichage-internet) qui débute lundi pour trois semaines. Elle montre des métiers "au service des gens", des carrières variées, un secteur qui accueille les non-diplômés et les forme, où l'expression "ascenseur social" a encore un sens.

08:50 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : restauration, umih, tva |  Facebook | | |