Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/01/2016

Gilles Goujon dans le Top 10 des meilleures tables de la planète

Meilleur Ouvrier de France, Meilleur chef en 2010, triplé étoilé… le chef de l’Auberge de Fontjoncouse Gilles Goujon (photo), a l’habitude des éloges et distinctions. Il faut dire que le tonitruant chef cuisinier audois, réputé entre autres, pour son fameux œuf pourri à la truffe, ne ménage ni ses efforts ni sa créativité. Mais se retrouver 9ème du classement des 1000 meilleures tables du monde organisé par « La Liste » et dévoilé le 17 décembre 2015 par le président d’Atout France, ca fait plaisir. D’autant que le chef quinquagénaire se retrouve entre autres, entouré de Guy Savoy (4e), Troisgros (8e), Can Roca (6e). «C'est incroyable, c'est formidable, ça récompense aussi le travail d'une équipe et je peux vous dire qu’en apprenant cette nouvelle, nous avions tous les yeux un peu humide» expliquait à la presse régionale Gilles Goujon. «C'est un classement sérieux, ce n'est pas celui organisé par une eau minérale», précisait-il. Gilles Goujon s'est installé à Fontjoncouse il y a 24 ans et s'est hissé par le talent de sa cuisine sur le toit du monde. Mais d’autres chefs cuisiniers du Sud de la France figurent en bonne place dans cette nouvelle liste. C’est le cas du restaurant Bras à Laguiole en Aveyron de Sébastien Bras (3 étoiles Michelin) qui se trouve à la 48ème place, du restaurant Alexandre de Michel Kayser à Garons dans le Gard (2 étoiles Michelin) à la 109ème place, du Parc à Carcassonne dans l’Aude de Franck Putelat (2 étoiles Michelin) à la 165ème place, de Michel Sarran à Toulouse en Haute-Garonne à la 303ème place (2 étoiles Michelin), du Jardin des Sens des frères Jacques et Laurent Pourcel à Montpellier à la 393ème place (1 étoile Michelin) et encore de l’auberge de Saint-Crescent à Narbonne dans l’Aude où le chef Lionel Giraud s’affiche à la 407ème place et Fabien Lefebvre à Béziers (1 étoile Michelin) 463ème avec son restaurant l'Octopus.
L'idée de ce nouveau palmarès mondial, établi par «La liste» - disponible sur le site www.laliste.com/fr - est née en réponse à l'influence croissante du controversé classement britannique des «World's 50 Best Restaurants», souvent décrié pour ses méthodes jugées opaques et clientélistes et où les chefs français étaient régulièrement absents de son top 10. "La Liste" a l’ambition de proposer une grille de lecture objective, transparente et internationale. Elle ne bénéficie d’aucun argent public afin d’en garantir l’indépendance et repose sur l’expérience des chefs eux-mêmes, qui ont été appelés à évaluer confidentiellement les guides de leur pays (300000 sondés sur internet). La méthodologie a consisté à effectuer une moyenne pondérée des données de 200 guides dans 100 pays, en y incluant les sites participatifs d’avis en ligne. 'La Liste' distingue ainsi des restaurants sur les cinq continents. Le Japon arrive en tête avec 127 restaurants, avant la France (118), les États-Unis (101), la Chine (69) et l’Espagne (52). Avec ce "classement de Paris", la France confirme sa place au cœur de la scène gastronomique internationale. www.laliste.com
Didier Thomas-Radux. (Photo DR)

 

gilles-goujon.jpg

 

17/12/2014

Midi Gourmand fête "en famille" son dernier numéro

Ils étaient prêt de 200 lundi 15 décembre à Nîmes, pour fêter la sortie de l'édition hivernale du magazine des saveurs du Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées. 200 invités venus découvrir à la fois le magazine, mais aussi la brasserie flambant neuve 'Bistr'AU' ouverte près du parc Georges Besse chemin bas du mas de Boudan par Jérôme Nutile, ancien chef 2 étoiles à Collias et qui revient donc dans la ville où il a fait son école hôtelière. Car après la brasserie, qui révolutionne le paysage gastronomique de la ville avec un rapport qualité-prix remarquable, le chef ouvrira son restaurant gastronomique début mars 2015.
Lundi soir, de nombreux chefs étaient venus à l'invitation de Midi Gourmand chez leur confrère, et pas des moindres : Laurent Pourcel (Le Jardin des Sens, Montpellier), Lionel Giraud (La Table de Saint-Crescent, Narbonne), Serge et Maxime Chenet (Entre vigne et garrigue, Pujaut), Oscar Garcia (La Table d'Uzès, Uzès) ,Michel Kayser (Restaurant Alexandre-Michel Kayser, Garons), Vincent Croizard (Croizard, Nîmes), Pascal Sanchez (Mia, Montpellier), Paul Courteaux (Le Saint-Georges, Palavas), Marc Schwall (La Table des cuisiniers cavistes, Narbonne), Jacques Mazerand (le Mazerand, Lattes) etc. Corinne Giacometti, conseillère régionale et présidente de Sud de France Développement, s'est félicitée de la qualité de la soirée et du magazine, qui est distribué pour son numéro d'hiver avec le magazine touristique hivernal du Languedoc-Roussillon tandis que Mary Bourgade, adjointe au maire de Nîmes déléguée au tourisme, a apprécié la capacité du magazine à fédérer les acteurs de la restauration régionale, tandis que la députée du Gard Françoise Dumas, a insisté sur l'importance de la gastronomie et du tourisme dans l'économie locale. Une belle soirée conviviale qui a permis de mettre sous les feux des projecteurs ces artisans qui sont le meilleur emblème de la région en présence de nombreuses personnalités dont Thierry Procida, représentant de Nîmes Métropole, Sophie Rigon, Gérard Cabiron, Jacqueline Bach, Antoine Cotillon directeur de la SAT, Valérie Escojido, Philippe Berto directeur du comité régional du tourisme, Hélène Genetet de la CCI d'Alès, Fabienne Griffoul directrice du CDT du Gard, Michel Guyonnet, Michel Labro ancien directeur de la rédaction du Nouvel Observateur, Alain Plombat, ancien président du groupe Midi Libre, Ahmed Mesli, Christophe Musset PDG de TV Sud, Joëlle Mouton de la Chambre de Métiers du Gard, Tristan Cuche du Petit Futé, Sophie Pellegrin-Ponsolle de Sud de France Développement, Coralie Pierre du Journal des 500, Thierry Trenel co-président des halles de Nîmes, Pierre Thoniel du cabinet du président de la région etc. (Photos : Christophe Aubry)

Un remerciement tout particulier à Patrick Chabrier des vins Chabrier et Luc Baudet du Mas Neuf pour leurs superbes vins.

La brasserie de Jérôme Nutile est située 351 chemin bas du Mas de Boudan à Nîmes. Tél : 04 66 40 60 75 - www.jerome-nutile.com

1 IMG_1010.jpg

2-DSCF4508.jpg

3-IMG_1054.jpg

4 IMG_0913.jpg

5 IMG_0941.jpg

6 IMG_0979.jpg

8 IMG_1175.jpg

9 IMG_1157.jpg

10 IMG_1185.jpg

11 IMG_1107.jpg

12 .jpg

13 IMG_0871.jpg

14 IMG_0932.jpg

16 IMG_1039.jpg

15 IMG_0886.jpg

17 IMG_1122.jpg

18 IMG_1020.jpg

19 IMG_1084.jpg

20 IMG_1045.jpg

21 IMG_1199.jpg

22 IMG_1017.jpg

23 IMG_0998.jpg

24 IMG_0946.jpg

25 IMG_1016.jpg

 

27 IMG_1101.jpg

29 IMG_1203.jpg

30 IMG_1214.jpg

31 DSCF4518.jpg

35 IMG_1173.jpg

36 IMG_1141.jpg

37 IMG_1132.jpg

 

03/12/2010

Midi Gourmand, l'hiver 2010

Retour sur notre numéro d'hiver actuellement chez tous les marchands de journaux. En dossier central : un duel de chefs doublement étoilés avec Jérôme Nutile,  Michel Kayser, et Laurent Pourcel. Encore au sommaire de ce numéro : un dossier-enquête sur la truffe, les marchés de gros et de détail, les prix, les variétés et critères de qualité, des recettes... Egalement sur le sujet la Nuit de la truffe et la biennale de la truffe qui se déroulent en 2011 à Uzès. Patrice Drevet, l'ex-présentateur météo de France 2 nous reçoit dans sa cuisine. Charles Fontès de la Réserve Rimbaud à Montpellier présente une recette pas à pas. Et bien d'autres sujets encore, des escapades gourmandes, une interview épicurienne de Hélène Bassas et les conseils en vins de fête de quelques cavistes. Lionel Giraud, seul chef étoilé de Narbonne nous reçoit dans  son restaurant : la table de Saint-Crescent. Et surtout, une quinzaine de recettes du sud, des adresses de restaurants dans l'Hérault, le Gard, l'Aude ou la Lozère pour s'attabler tout l'hiver. Ch.Z