Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/03/2014

Midi Gourmand : le numéro de printemps en kiosque

En attendant sa sortie en kiosques à partir de vendredi 21 mars, voici en avant-première la Une du nouveau Midi Gourmand. Dossier spécial burgers de Toulouse à Nîmes, avec les avis de diététicien et spécialistes de l'alimentation, des recettes et les meilleurs adresses du grand Sud. A lire aussi avant Pâques, la sélection du Top 21 des meilleurs artisans-chocolatiers de la région, des portraits d'artisans, de chefs (Fabien Lefevbre à Béziers, Guillem Monier à Perpignan, Gérard Azoulay à Avignon) et les rubriques habituelles. A ne pas manquer non plus pour les fans du guide Michelin : en exclusivité Midi Gourmand a réalisé la cartographie des tous les étoilés du Grand Sud, région par région, de l'Aquitaine à PACA !

MG14.jpg

16/03/2012

Les recettes de la mer à bord du nouveau Midi Gourmand !

Midi Gourmand, 136 pages, la mer dans votre cuisine, sète, frontignan, la rouille de cigale, la macaronade, Christelle ZamoraLe numéro 6 du trimestriel Midi Gourmand vient de paraître. Ce magazine aux accents du Sud couvrant le Languedoc-Roussillon, l'Aveyron et la Provence, a décidé pour le printemps de mettre en avant la mer Méditerranée. D’Olivier Azaïs, petit pêcheur de seiche à Frontignan, à une visite chez Jean-Luc Rabanel, deux étoiles en Arles, en passant par Anne Majourel, nouvellement installée à La Coquerie à Sète, la cuisine de la mer est la colonne vertébrale de cette nouvelle édition. Au-delà de cette balade culinaire, Midi Gourmand s’est également intéressé aux nouveaux promus de l’édition 2012 du guide Michelin et notamment à Franck Putelat, qui accroche une deuxième étoile à son établissement de Carcassonne. L’édition printanière est aussi l’occasion de s’inviter chez l’auteur compositeur et chanteuse Marie-Paule Belle qui vient de poser ses valises à Cabestany dans les Pyrénées-Orientales, et d’effectuer une plongée parmi les conquérants de la foodsphère, afin de mettre un coup de projecteur sur des bloggeurs culinaires très actuels qu’il soit de notre région ou d’ailleurs, car le sujet dépasse les frontières. Enfin, période électorale oblige, le célèbre chroniqueur politique Alain Duhamel, qui depuis quarante-cinq ans passe une partie de ses vacances à Monoblet dans le Gard, a accepté de dévoiler les dessous de ses déjeuners avec les leaders politiques de l’Hexagone !

16/10/2011

Bientôt une association des restaurants de Montpellier

 

montpellier,pourcel,fontès,cellier et morel,mazerand,prouhèze saveurs,de lauzun,castel ronceray,sensation,clapassade,gastronomie,cuisine méditerranéene,gourmand

Cela n'est pas encore officiel, mais Midi Gourmand est en mesure de révéler que les chefs des restaurants gastronomiques de Montpellier sont en train de mettre la main à une association destinée à faire la promotion de la cuisine montpelliéraine et qui organisera un évènement phare par an. Voilà plusieurs années que les professionnels réflechissent à l'idée de constituer une association afin de défendre une certaine idée de la cuisine. La gastronomie montpelliéraine et des alentours ne peut que tirer parti d'une telle initiative qui aidera à renforcer l'image et l'identité de la cuisine du chef lieu de département. Les noms des huit restaurants fondateurs sont :

. Prouhèze Saveurs (Pierre-Olivier Prouhèze)

. Le Jardin des Sens (Jacques et Laurent Pourcel, 2* Michelin)

. La Réserve Rimbaud (Charles Fontès, 1* Michelin)

. Le Castel Ronceray (Patrick et Nathalie Guiltat)

. Cellier et Morel (Eric Cellier et Pierre Morel)

. De Lauzun - Gignac (Matthieu de Lauzun, 1* Michelin)

. Le Mazerand - Lattes (Christian et Jacques Mazerand)

. Sensation - Lattes (Angélique Gautier et Romain Salamone)

Le président de l'association sera Eric Cellier du restaurant Cellier et Morel, ex-Maison de la Lozère (photo) et le lancement officiel de cette association dont le nom est encore inconnu, devrait avoir lieu mi-novembre.

Didier Thomas-Radux

28/02/2011

Michelin : Pas de nouveau "trois étoiles" et une profusion de petites tables

P.88-2.jpgLe guide Michelin 2011 sera en vente dès jeudi 3 mars. Il ne compte aucun nouveau "trois étoiles" en France, ce qui n'était pas arrivé depuis 1992, mais propose, dans sa nouvelle édition 2011 un nombre record de petites tables savoureuses et peu chères. Le classement doit être officiellement dévoilé ce lundi 28 février au matin mais la tendance a été donnée depuis quelques jours sur des sites spécialisés. Le club restreint des "trois étoiles" a perdu le restaurant de Michel Trama à Puymirol (Lot-et-Garonne), rétrogradé à deux, et ne compte désormais que 25 tables sur toute la France. Double effet de la crise mais aussi d'une tendance de fond de la clientèle, qui veut manger "bien" sans s'embarrasser d'un protocole jugé trop lourd, les additions s'allègent et de jeunes chefs talentueux se mettent à leur compte, décrochant souvent une première étoile dans cette édition.  « Signe des temps et des nouvelles tendances culinaires », le nombre de "Bibs gourmands" atteint un record : 601 dont 117 nouvelles tables. Ils offrent un menu complet à moins de 29 € en province (33 € le week-end) et de 35 € à Paris, dans tous les styles de cuisine. Du côté des étoiles, le guide propose en tout 571 tables : outre les "trois étoiles", il compte 76 "deux étoiles", dont seulement cinq nouveaux, et 470 simples étoilés, dont 46 nouveaux. Avec AFP.

 

A lire dans la prochaine édition de Midi Gourmand en kiosque le 11 mars, un dossier sur le guide Michelin : pour ou contre ?