Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/01/2016

Gilles Goujon dans le Top 10 des meilleures tables de la planète

Meilleur Ouvrier de France, Meilleur chef en 2010, triplé étoilé… le chef de l’Auberge de Fontjoncouse Gilles Goujon (photo), a l’habitude des éloges et distinctions. Il faut dire que le tonitruant chef cuisinier audois, réputé entre autres, pour son fameux œuf pourri à la truffe, ne ménage ni ses efforts ni sa créativité. Mais se retrouver 9ème du classement des 1000 meilleures tables du monde organisé par « La Liste » et dévoilé le 17 décembre 2015 par le président d’Atout France, ca fait plaisir. D’autant que le chef quinquagénaire se retrouve entre autres, entouré de Guy Savoy (4e), Troisgros (8e), Can Roca (6e). «C'est incroyable, c'est formidable, ça récompense aussi le travail d'une équipe et je peux vous dire qu’en apprenant cette nouvelle, nous avions tous les yeux un peu humide» expliquait à la presse régionale Gilles Goujon. «C'est un classement sérieux, ce n'est pas celui organisé par une eau minérale», précisait-il. Gilles Goujon s'est installé à Fontjoncouse il y a 24 ans et s'est hissé par le talent de sa cuisine sur le toit du monde. Mais d’autres chefs cuisiniers du Sud de la France figurent en bonne place dans cette nouvelle liste. C’est le cas du restaurant Bras à Laguiole en Aveyron de Sébastien Bras (3 étoiles Michelin) qui se trouve à la 48ème place, du restaurant Alexandre de Michel Kayser à Garons dans le Gard (2 étoiles Michelin) à la 109ème place, du Parc à Carcassonne dans l’Aude de Franck Putelat (2 étoiles Michelin) à la 165ème place, de Michel Sarran à Toulouse en Haute-Garonne à la 303ème place (2 étoiles Michelin), du Jardin des Sens des frères Jacques et Laurent Pourcel à Montpellier à la 393ème place (1 étoile Michelin) et encore de l’auberge de Saint-Crescent à Narbonne dans l’Aude où le chef Lionel Giraud s’affiche à la 407ème place et Fabien Lefebvre à Béziers (1 étoile Michelin) 463ème avec son restaurant l'Octopus.
L'idée de ce nouveau palmarès mondial, établi par «La liste» - disponible sur le site www.laliste.com/fr - est née en réponse à l'influence croissante du controversé classement britannique des «World's 50 Best Restaurants», souvent décrié pour ses méthodes jugées opaques et clientélistes et où les chefs français étaient régulièrement absents de son top 10. "La Liste" a l’ambition de proposer une grille de lecture objective, transparente et internationale. Elle ne bénéficie d’aucun argent public afin d’en garantir l’indépendance et repose sur l’expérience des chefs eux-mêmes, qui ont été appelés à évaluer confidentiellement les guides de leur pays (300000 sondés sur internet). La méthodologie a consisté à effectuer une moyenne pondérée des données de 200 guides dans 100 pays, en y incluant les sites participatifs d’avis en ligne. 'La Liste' distingue ainsi des restaurants sur les cinq continents. Le Japon arrive en tête avec 127 restaurants, avant la France (118), les États-Unis (101), la Chine (69) et l’Espagne (52). Avec ce "classement de Paris", la France confirme sa place au cœur de la scène gastronomique internationale. www.laliste.com
Didier Thomas-Radux. (Photo DR)

 

gilles-goujon.jpg

 

06/04/2015

Le 3 étoiles Gilles Goujon signe la carte de la Voile Bleue

C'est une première dans le cercle très fermé des triples étoilés : Gilles Goujon, le chef de l'Auberge du Vieux Puits à Fontjoncouse (Aude), va signer la carte de la plage privée "La Voile Bleue" à la Grande-Motte (Hérault) pour la saison 2015. C'est la première fois que le chef audois associe son nom à un autre établissement.Depuis déjà quelques années, les frères Pourcel (1 étoile au guide Michelin) gèrent avec succès avec la famille Teissier le restaurant de plage "Carré Mer" à Villeneuve-lez-Maguelonne. Mais les jumeaux sont depuis plus de 15 ans habitués à pousser hors les murs leurs activités et à s'associer pour des projets précis. Gilles Goujon, lui, n'avait jamais pour sa part franchit ce pas : si le triple étoilé effectue des missions de consulting pour des établissements depuis plusieurs années, c'est sans y adjoindre son nom. Et c'est un peu par hasard que le chef s'est retrouvé à collaborer avec la plage dirigée par Joël Ortiz. "Nous avons un ami commun, qui est Régis Puccini, le propriétaire du domaine viticole du Mas des Armes. En septembre dernier nous avons passé une soirée à la Voile Bleue, avec nos épouses. C'était une super soirée, où Régis m'a présenté Joël et l'idée a vite germé de faire quelque chose ensemble. Faire un bistrot de plage, je trouvais ça intéressant", confie Gilles Goujon. Le chef de Fontjoncouse est donc venu avec son sous-chef et son second rencontrer l'équipe de la Voile Bleue et former le personnel de cuisine, tandis que la carte a été conçue de A à Z à Fontjoncouse. "Nous sommes en pleine période de mise en place de cette carte avant l'ouverture dans quelques jours de la plage. On va revenir dans quelques jours et on essaiera d'être là au moins 2 lundi par mois au début. Le temps que l'équipe maitrise les changements en cuisine et aussi faire évoluer le service de salle car j'aime bien qu'il y ait une petite sauce qui soit mise en note finale devant le client", explique le chef. La Voile Bleue va donc ouvrir avec une carte revisitée et comportant un texte d'introduction sur la rencontre entre des hommes et les produits de Gilles Goujon. La Voile Bleue va ouvrir avec une première carte de transition, avant la mise au point - en cours - des plats signature qui seront proposés au plus fort de la saison. La paillote de la Grande-Motte sera ainsi la seule plage de France à proposer une carte de restaurant élaborée par un chef trois étoiles. Didier Thomas-Radux

P.65 G.GOUJON - copie 2.jpg

 

09/10/2014

Des chefs notent les futurs MOF

Branle-bas de combat depuis hier et jusqu'à ce soir au Lycée Georges Frêche de Montpellier : l'établissement est l'un des centres de la demi-final nationale du concours du Meilleur Ouvrier de France dans la catégorie cuisinier. Seize chefs restaurateurs venus d'autres régions passent ce concours extrêmement difficile. Pour les noter, c'est la crème des toques régionales qui est mobilisée. Sous la houlette de Gilles Goujon, le seul chef trois étoiles du Languedoc-Roussillon à Fontjoncouse (Aude), sont ainsi mobilisés pour le jury Dégustation Anne Majourel (Sète), Eric Cellier et Jacques Pourcel (Montpellier), Christian Segui (Ponteilla). D'autres chefs de Midi-Pyrénées participent également : Dominique Toulouse, Robert Bertolino, Yannick Delpech de Toulouse, Patrick Juhel ainsi que Christophe Bacquié du Castellet en Provence. Mercredi, le jury dégsutation avait donc à déguster et noter sur 10 points, 8 pigeons.

Photos : Anne Majourel / Didier Thomas-Radux

1-L1050284.JPG

2-L1050288.JPG

3-L1050290.JPG

4-L1050291.JPG

5-L1050295.JPG

 

8-L1050303.JPG

9-L1050304.JPG

21/05/2014

MAD : Jacques Pourcel et Dina Nikolaou sur la route du régime crétois

C’est à l’occasion de la préparation du festival MAD (Méditerranée à déguster) que Jacques Pourcel du Jardin des Sens et Dina Nikolaou, la chef grecque du restaurant parisien Evi Evane se sont retrouvés en Crète la semaine dernière. Un retour aux sources de la gastronomie méditerranéenne.
L’alimentation méditerranéenne est aujourd’hui encensée par les diététiciens qui considèrent qu’elle est garantie de bonne santé et de longévité. A l’origine de cette cuisine méditerranéenne, la gastronomie crétoise que l’on trace jusqu’à l’Antiquité, à l’apogée de la civilisation minoenne, du temps où les anciens Crétois consommaient déjà huile d’olive, miel, céréales et légumes secs qui constituent encore la base du régime crétois en 2014.

MAD, Montpellier, Gastronomie, Jacques Pourcel, Sébatien Ripari, Arena, Dina Nokolaou, Gilles Goujon, festival gastronomique,


Quoi de plus naturel alors pour préparer le festival MAD, Méditerranée à Déguster qui se déroulera les 27, 28 et 29 mars 2015 au Parc & Suites Arena à Montpellier, que d’inviter deux chefs, Jacques Poucel parrain du festival et Dina Nikolaou, la première recrue du MAD, en Crète. Ces deux chefs, respectivement Montpelliérain et Athénien, très familiers de la gastronomie méditerranéenne ont ainsi eu l’occasion de découvrir ou redécouvrir les spécialités du régime crétois. Des inspirations qui se retrouvent sur la carte de ces deux chefs participant au MAD avec l’introduction de fruits de saison, de plantes aromatiques, de poisson et de sucré salé dans leur assiette.
Un dénominateur commun que l’on retrouve chez tous les chefs méditerranéens conviés à participer au MAD, 45 chefs au total, recrutés par le fondateur du Bureau d’Etude Gastronomique Sébastien Ripari. Seront entre autres présents Pierre Augé (La Maison de Petit Pierre), grand gagnant de la dernière édition de Top Chef, Gilles Goujon (Auberge du vieux puits), Fabien Lefebvre (L’Octopus) mais aussi des chefs internationaux comme l’espagnol Fernando Canales (Etxanobe) ou encore Fatema Hal chef marocaine (Le Mansouria).

MAD, Montpellier, Gastronomie, Jacques Pourcel, Sébatien Ripari, Arena, Dina Nokolaou, Gilles Goujon, festival gastronomique,


Le MAD sera l’occasion, selon Magali Berthod, responsable du festival « d’aller au contact des chefs que le public n'a pas forcément l’occasion de rencontrer dans les restaurants étoilés ou gastronomiques ». Au programme, des découvertes de produits, des dégustations, des conférences avec la participation de scientifiques spécialistes de la nourriture saine et des masters class, pour un festival 100% interactif.

Coralie Pierre

 

28/01/2014

Un japonais lauréat du 64° prix Prosper Montagné à Carcassonne

C'est lundi 27 janvier 2014 dans les salons du prestigieux Hôtel de la Cité et de son restaurant dirigé par Jérôme Ryon, à l'interieur même de la citadelle classée au patrimoine mondial de l'Humanité, qu'a été décerné le 64ème prix culinaire international Prosper Montagné, le plus ancien et l'un des plus prestigieux concours de cuisine de l'Hexagone. Cette édition est doublement exceptionnelle puisqu'elle se tenait dans la ville natale du célèbre cuisinier auteur notamment du "festin occitan" en 1929 et du "Larousse gastronomique" en 1938, et parce que le jury 2014 était présidé par Joël Robuchon, lauréat de ce prix en 1969 et parmi les meilleurs représentants de la gastronomie française.

C'est donc le japonais Kouki Kumamoto (Photo 1), officiant au restaurant de l'Hotel Métropolitan Edmont à Tokyo, qui a remporté ce prix où il s'agissait de préparer une recette de brochet entier à farcir sur place. Le second est Pierre Guiraud, de l'école hôtelière de Lausanne (Suisse), suivie de Marc-Aurèle Vaca de l'école du cordon bleu à Paris en troisième position. Concernant la quatrième place, le jury a classé ex-aequo les trois dreniers finalistes : Christophe Emerling de chef Nutresia à Belmont sur Lausanne (Suisse), Armando Nogueira des sources de Caudalie à Martillac; et enfin Laurent Lemal (Photo 2), le talentueux jeune chef de "La Coopérative", le restaurant de l'hotel Bélesta crée dans une ancienne coopérative viticole à Bélesta et dont Midi Gourmand avait dit le plus grand bien dans son numéro 4 (automne 2011). C'est avec fierté que les candidats ont accueilli le résultat, après avoir travaillé toute la journée dans les cuisines du restaurant pédagogique du CFA "Prosper Montagné" de la ville, géré par la CCI de Carcassonne.

Le Club Prosper Montagné remet également chaque année le prix du meilleur commis de cuisine sélectionné parmi les apprentis issus de la filière hotellerie-restauration qui ont assisté les candidats lors des épreuves. Et c'est donc Fanny Mailhe (Photo 4)qui a remporté le prix 2014.

La fine fleur de la gastronomie régionale accompagnait André Fournet le président international du club Prosper Montagné pour cette manifestation, notamment Gilles Goujon (Photo 3) de l'Auberge de Fontjoncouse et Jean-Marc Boyer à Lastours. Quant aux personnalités, outre le préfet de l'Aude, le président de la CCI Jean Caizergues (Photo 5), partenaire actif et co-organisateur de la manifestation, le député-maire de Carcassonne Jean-Claude Pérez (Photo 5) n'a pas manqué de rappeler que la ville fêterait en 2015 le cent-cinquantième anniversaire de la naissance de Prosper Montagné. A l'heure où la gastronomie est un axe important de développement touristique, le premier magistrat de la Ville compte bien faire sur cet évènement pour rappeler la place de Carcassonne et de l'Aude dans ce domaine.

remiseprixPM1.jpg

17-_DSC5357.JPG

03-_DSC5276.JPG

07-_DSC5315.JPG

09-_DSC5324.JPG

43-_DSC5471.JPG

04/12/2013

L'Auberge de Combes remporte le concours Métro-Gilles Goujon

Clément et Benjamin Bonano (en photo avec leur père Jean-Marc), chef et maître d'hôtel du restaurant l'Auberge de Combes à Combes ainsi que leur apprentie Flore Ortega, dans les hauts cantons de l'Hérault, viennent d'être sacrés lauréats du premier concours Métro-Gilles Goujon qui s'est déroulé les 2 et 3 décembre à Paris. Les jeunes cuisiniers héraultais ont remporté le premier prix (doté de 10.000€) en réussissant avec succès les épreuves qui se sont déroulées sur deux jours et nécessitant la préparation de 5 recettes, une épreuve de découpe et une proposition accord mets et vin, et ce devant les 5 autres équipes finalistes.

Ce concours, dont c'était la première édition, a été imaginé par le chef 3 étoiles de Fontjoncouse (Aude) Gilles Goujon et a la particularité de s'adresser à tous les métiers de la restauration, à savoir les chefs, les apprentis et les maîtres d'hôtel. Organisé par Métro cash and carry France dans l'entrepôt Métro de Paris-Bercy, le concours était présidé par Gilles Goujon bien sûr, avec un jury composé d'une vingtaine d'étoilés Michelin (dont le gardois Jérôme Nutile), d'une trentaine de toques Gault&Millau, de 8 Meilleur Ouvrier de France et de deux meilleurs sommeliers de France et d'un meilleur sommelier du monde !DTR

Un article est consacré à l'auberge de Combes et à leur recette de foie gras fumé aux sarments de vigne dans Midi Gourmand Hiver, qui sera en kiosques à partir du 6 décembre 2013 !

Auberge Combes.jpg

14/06/2012

Gilles Goujon fête les 20 ans de son restaurant

12 juin 1992-12 juin 2012. Il y a 20 ans, Marie-Christine et Gilles Goujon s’installaient dans un petit village perdu des Corbières : Fontjoncouse,133 habitants. Avec la volonté d'établir là, une halte gastronomique de renom.

En 20 ans, le couple a construit un véritable univers au coeur des Corbières où la cuisine y est authentique et généreuse. Subtil mélange de goûts et de saveurs axé sur les produits, travaillés avec légèreté et inventivité. En 2010, le Guide Michelin attribue 3 étoiles à Gilles Goujon et récompense ainsi un chef cuisinier devenu entrepreneur grâce à sa détermination, son mental et courage.

DSC_4869.JPG

Retour sur les 10 dates clés qui ont marqué l’Auberge du Vieux Puits :

1992 : Achat de l’Auberge du Vieux Puits

1993 : Finaliste au concours des MOF (Meilleur Ouvrier de France)

1997 : Décroche le prestigieux titre de MOF

1997 : Première étoile au Guide Michelin

2001 : Deuxième étoile au Guide Michelin

2002 : Inauguration des chambres de l’Auberge du Vieux Puits

2009 : 5 toques au Gault et Millau

2010 : Troisième étoile au Guide Michelin

2011 : Elu chef de l’année par ses pairs

L'auberge du vieux puits, 5 avenue Saint-Victor à Fontjoncouse (Aude). Tél. 04 68 44 07 37 - www.aubergeduvieuxpuits.fr

13/06/2012

Allez cuisiner avec Ducasse !

Pour la seconde année consécutive, les quotidiens Midi Libre et l'Indépendant participent au grand concours organisé avec TV Magazine et Alain Ducasse. L'idée est simple : vous envoyez une recette salée de votre choix accompagnée d'une photo de vous et votre plat. Vous expliquez vos motivations. Et si tout se passe bien, vous vous retrouvez selectionné pour un premier niveau d'épreuve.
Les lectrices et lecteurs de L'Indépendant passeront une épreuve le 21 juin prochain à l'Auberge du Vieux Puits de Fontjoncouse, tenue par le chef trois étoiles Gilles Goujon, tandis que les lectrices et lecteurs de Midi Libre, seront "auditionnés" le 27 juin à l'Hostellerie Le Castellas à Collias, où le 2 étoiles Jérôme Nutile règne sur les cuisines. Il ya ensuite une 1/2 finale, puis une finale à Paris, à l'école de cuisine Alain Ducasse. Bref, il ne vous reste que peu de temps pour vous inscrire sur : www.concours-tousencuisine.com

 

Concours 642.jpg

07/03/2012

Goujon à Tokyo pour les 1 an du tsunami

Gilles Goujon, le chef triple étoilé de l'Auberge du Vieux Puits à Fontjoncouse, participera à un diner caritatif organisé le 11 mars au Royal Park Hotel de Tokyo, à l'occasion des un an du tsunami qui a ravagé Fukushima. C'est son ami Dominique Corby, chef du 6° sens à Tokyo, qui organise ce diner de charité, auquel participent également Patrick Gauthier (La Madeleine* à Sens), Patrick Jeffroy (Hotel de Carantec**), Christian Le Squer (Ledoyen*** à Paris). Le chef de Fontjoncouse préparera à cette occasion, son célèbre filet de rouget barbet à l'écume de rouille au safran.

Goujon-suite.jpg

20/12/2011

Le chef Gilles Goujon, la tête dans les étoiles

 

match vins de bordeaux,languedoc,gilles goujon,dominique laporte,georges blanc,michel bras,alain dutournier,pourcel,michel portos,jean-luc rabanel,michel trama,gérald passédat,haut brion,lafite rothscild,domaine de montcalmès,la granges des pères

Gilles Goujon, l’unique cuisinier triple étoilé du Languedoc-Roussillon au guide Michelin, aime bien la fête et l’amitié. Aussi, pour fêter à la fois les 20 ans "L’Auberge du Vieux Puits" à Fontjoncouse, son titre de chef de l’année 2010, sa troisième étoile obtenue voilà 18 mois et surtout ses cinquante ans, il avait décidé de faire les choses en grand, sur deux jours les 18 et 19 décembre derniers.

Tout a commencé dimanche soir, avec un dîner pour 150 personnes organisé dans son auberge en présence du nec plus ultra de la cuisine française. Plus de soixante chefs totalisant près d’une centaine d’étoiles de tout l’Hexagone étaient venus célébrer leur confrère. On comptait ainsi parmi les invités du dîner - où fut servi notamment le fameux oeuf de poule "pourri" à la truffe créée par le chef audois - Georges Blanc ("Blanc" à Vonnas), Michel Bras ("Bras" à Laguiole), Jacques et Laurent Pourcel ("Le Jardin des sens" à Montpellier), Alain Dutournier ("Carré des Feuillants" à Paris), Jérôme Nutile ("Le Castellas" à Collias), Jean-Luc Rabanel ("L’Atelier" à Arles), Michel Trama ("L’Aubergade" à Puymirol), Michel Portos ("Le Saint-James" à Bouliac) ou encore Gérald Passédat ("Le Petit Nice" à Marseille) et Bruno Ménard ("L’Osier" à Tokyo).

Le lendemain, tous les chefs auxquels s’étaient ajoutés les amis et les proches de Gilles Goujon - 350 personnes - se sont retrouvés aux Jardins de Saint-Benoit dans le resort de Garrigae à Saint-Laurent-de-Cabrerisse, pour de nouvelles agapes avec un marché aux producteurs et surtout un match entre 20 grands crus de Bordeaux (on trouvait du Haut-Brion et du Château-Lafite notamment) et grands vins du Languedoc 2008 arbitré par le sommelier Dominique Laporte, où le Languedoc a supplanté les meilleurs flacons bordelais puisque sont arrivés en tête le domaine de Montcalmès (Terrasses du Larzac), suivi de la Grange des pères (VDP de l’Hérault) puis du château Lafite Rothschild (Paulliac 1er grand cru classé) !

 

Didier Thomas-Radux. Photo : William Truffy

15/12/2011

C'est "In" : le 3 étoiles Gilles Goujon à la fête

3 étoiles,gilles goujon,vignobles foncalieu,20 ans de l'auberge du vieux puits,fontjoncouse,aude

Les Vignobles Foncalieu sont associés à l'événement gastronomique organisé ce week-end par Gilles Goujon, le chef emblématique qui fête l'obtention de sa 3ème étoile, les 20 ans de l'Auberge du Vieux Puits et ses 50 ans.

Le chef triple étoilé qui se dit vouloir rester "un marchand de bonheur" entend donner à ses convives l'occasion de voyager à travers les accords mets et vins de son terroir.

L'évènement qui se déroule aux Jardins de Saint-Benoit aura donc à sa carte les vins des Vignobles Foncalieu.

Au programme de la journée de lundi 19 décembre, un brunch & un marché des producteurs, la découverte du marché des Jardins de Saint-benoît dès 10 heures.

A 15 heures, match à l'aveugle Garrigae "Languedoc VS Bordeaux Rouge 2008" avec le sommelier Dominique Laporte, à travers 20 vins d'exceptions

A 18 heures : résultats du match

C'est "Off" : Gilles Goujon fête ses 50 ans avec 100 étoilés !

Dernier chef français à avoir été couronné d’une troisième étoile au guide Michelin, Gilles Goujon, chef cuisinier de l’auberge du Vieux Puits à Fontjoncouse dans l’Aude, fête en cette fin d’année à la fois les vingt ans de son établissement, ses cinq toques au Gault Millau, ses trois étoiles et son titre de chef de l’année 2010. Et aussi, ses cinquante ans.

Si d’Artagnan pouvait dire "A moi les mousquetaires !", Goujon n’a pas hésité à lancer "A moi les étoilés !" pour fêter dignement ces évènements. Fontjoncouse, paisible village des Corbières, sera donc les 18 et 19 décembre prochain, le lieux de tous les gourmets. Entre les MOF, les diplômés du Bocuse d’or ou du Bocuse d’argent, les confrères et autres compères de la haute gastronomie, ce sont l’équivalent de plus de 110 étoiles qui seront présents durant ces deux jours gastronomiques à l’auberge du vieux puits de Fontjoncouse et aux Jardins de Saint-Benoit Garrigae. Parmi les convives, sont annoncés Alain Dutournier, Serge Vieira, Georges Blanc, Régis Marcon, Jacques et Laurent Pourcel, Michel Bras pour n’en citer que quelques-uns.

 

12/12/2011

Revue de Presse

C'est Culin’Air...

Par Christelle Zamora 

gilles goujon,laurent mariotte,chantal thomass,lenny kravitz,cokking mama,vins de france,les coteaux de béziers,anne deblois,fabien vie,eric cellierCe lundi 12 décembre, c'est Culin'Air dans les rédactions. Midi Gourmand d'hiver est en kiosque et offre 10 repas à gagner chez le chef triplement étoilé Gilles Goujon, à l'Auberge du Vieux Puits à Fontjoncouse dans l'Aude. A ce propos, 100 chefs étoilés seront invités à la table de Gilles Goujon pour les 20 ans de l'Auberge du Vieux Puits et les 50 ans du chef étoilé le 18 décembre prochain,  parmi eux Michel Bras, Jacques Chibois, Marc Haeberlin.. et les frères Pourcel qui en parlent sur leur blog A lire

Sur le web, www.midigourmand.com est désormais référencé - depuis le 7 décembre dernier - dans les pages sources de site agrégateur de blogs culinaires LibeFood

La saison de la truffe est lancée mais à noter également la naissance de la première champignognière des Pyrénnées-Orientales à Pia pour des champignons "made in Roussillon" A lire dans L'Indépendant

 "Les petits plats dans les grands" est la nouvelle émission de Laurent Mariotte sur TF1, une émission quotidienne, interactive, en direct et en public qui débute le 12 décembre autant dire cette semaine, à 11 heures du lundi au vendredi... En savoir plus

"Haute couture, haute cuisine : même combat ?" C'est la question posée dans un article se proposant d'analyser les contextes culinaires de certains défilés très actuels... A lire sur exploratricesdesaveurs.com

Dans la même veine, on ne s’étonnera pas que Chantal Thomass - créatrice de lingerie -  signe une collection d'objets design pour la marque de café Carte Noire... La célèbre machine à dosettes Tassimo s'habille ainsi d'une silhouette glamour, reproduite également sur une boîte à café et un sac de shopping. A lire dans Le Parisien

Et Lenny Kravitz s'y met aussi en créant une boite à sushi baptisée "Raw like New York" rappelant le "street art new-yorkais"... Tout ça pour l'ouverture de la 1ère boutique Sushi Shop à New York en février prochain... A lire sur le site de Jean-Marc Morandini

Cokking Mama, un jeu qui propose de réaliser des recettes souvent asiatiques sous les conseils de "mama" sort sa version 4 pour Nintendo 3DS, nous informe le blog culinaire paper.li

Les concours culinaires se multiplient sur la toile, invitant blogueurs culinaires et amateurs de cuisine à se lancer dans des compétitions, le dernier en date sur passionculinaire.fr

Culin'Air & Vins

Alors que le salon Terre de Vins ferme ses portes à Narbonne, les coteaux de Béziers sont officiellement nés A lire sur Midi Libre ... A Bordeaux la filière viticole a signé dernièrement une charte pour commercialiser des vins de Bordeaux sous l'étiquette générique "Vins de France", des vins sans indication géographique (VSIG), ni AOP et où le terme Bordeaux n'apparaît plus... A lire dans Le Parisien

Culin'Air à l'écoute

Sur France Bleu Hérault, la chronique de Léopoldine Dufour et Guy Pierson "On s’occupe de vous" donne des pistes de lectures culinaires à ses auditeurs de 10h05 à 10h30 du lundi au vendredi. Cette semaine Anne Deblois, auteure de nombreux livres sur le chocolat aux éditions Romain Page, délivre ses conseils sur le thème le lundi 12 décembre. Mardi 13 décembre, Ness Tassot le traiteur de "Délice Tropic" présente sa pastilla de Noël tandis que mercredi 14 décembre, Fabien Vie donne ses conseils sur la préparation du foie gras. En fin de semaine, le témoignage de l'Héraultais Jean-Baptiste Chaigneau, qui s'est lancé dans la distribution de viande du Larzac sera recueilli tandis que vendredi 16 décembre Eric Cellier, le chef de La Maison de la Lozère, parlera crevettes et gambas sur les ondes... Sur France Bleu Hérault

Culin'Air à voir

Pour finir c'est une Recette de chez Nous et Culin'Air aime cette vidéo :

Culin'Air, revue de presse hebdomadaire numéro 3, 12.12.2011. Conception et rédaction Christelle Zamora. Partagez vos infos sur  http://twitter.com/Zamorabox  

09/12/2011

Midi Gourmand d'Hiver est en kiosque !

Midi Gourmand, hiver 2011, dossier soupeCe vendredi 9 décembre 2011, Midi Gourmand déboule en kiosque. A la Une de ce numéro d'hiver, un dossier sur les soupes et leurs festivals dans notre région avec une virée au festival de Florac. Une interview épicurienne de Gilles Goujon, le triple étoilé de Fontjoncouse dans l'Aude et le seul du Languedoc-Roussillon avec en prime une vidéo à voir ci-dessous. Midi Gourmand donne encore à lire une recette pas à pas réalisée par Jérôme Billod-Morel depuis Le Jardin aux Sources, son restaurant situé à Brissac dans l'Hérault. Midi Gourmand part à la rencontre du rugbyman François Trinh-Duc - sacré meilleur joueur de l'année 2011 - pour un portrait dans son restaurant "La Chistera". D'autres portraits suivent avec Eric Cellier et Pierre Morel à  "La Maison de la Lozère" à Montpellier, Matthieu De Lauzun à Gignac, Romain Bouëtard à Entraygues en Aveyron, puis de Patrick Juhel, le chef du restaurant du Château l'Hospitalet près de Narbonne. Midi Gourmand vous fait encore découvrir l'ambiance des foires au gras, les écrevisses du Petit Verdus à Saint-Guilhem-le-Desert, le nougatier de Fumades Philippe Dura, l'épicerie 100% bio de Montpellier "Folle Avoine", et file le parfait amour avec l'amande et le safran. A Roquefort-sur-Soulzon, Midi Gourmand s'est arrêté chez Le Vieux Berger pour goûter un roquefort d'exception, comme ce pain d'épices réalisé par Martial Dorin à Alès. Ce numéro propose encore un cahier spécial sur "Les rencontres innovantes des talents culinaires" organisée par le LRIA - Languedoc-Roussillon Industries Agroalimentaires - qui ont rythmé le mois de novembre de leurs douze duos entre un chef et un entrepreneur de la région. Bien entendu, vous retrouverez aussi vos recettes du sud, les restaurants d'ici...

Dans ce numéro 10 repas à gagner pour aller manger à l'Auberge du Vieux Puits à Fontjoncouse, dans l'Aude.

05/12/2011

Revue de Presse

C'est Culin’Air

Par Christelle Zamora 

revue de presse culin'air,ferran adria,radio canada,france bleu hérault,master chef junior,gilles goujon,françois trinh-duc,frédéric anton,yves camdeborde,sébastien demorand,terra madre day,tf1,masterchef juniorCe lundi 5 décembre, c'est Culin'Air dans les rédactions. Tout d’abord, le magazine Midi Gourmand arrive cette semaine dans les kiosques avec une interview épicurienne du chef Gilles Goujon, le seul trois étoiles du Languedoc-Roussillon installé à Fonjoncouse dans l’Aude. 10 repas sont à gagner dans le magazine qui s'en est allé à la rencontre  du rugbyman François Trinh-Duc. Ce numéro présente un dossier sur les soupes et leurs festivals d’hiver, il sera en kiosque dans toute la région Languedoc-Roussillon à partir du 9 décembre.

A noter que Midi Gourmand a lancé depuis quelques semaines une e-lettre hebdomadaire et cette revue de presse Culin'Air dont c'est le deuxième numéro. 

Le 10 décembre, c'est le "Terra Madre Day" organisé par les membres de Slow Food partout dans le monde. Il s'agit de la 3ème édition d'une journée mondiale de festivals gastronomiques, marchés et conférences pour une alimentation bonne, propre et locale. A voir 600 événements dans 110 pays

Décidément le jeune public est dans la ligne de mire de la presse papier et télévisée. Nous évoquions déjà la semaine dernière le lancement d’un nouveau magazine culinaire pour les enfants "Papillote" lancé par le groupe Hommell tandis que TF1 lance Masterchef Junior le 22 décembre. Huit jeunes chefs entrent donc eux aussi dans le monde de la "télé-réalité", après une sélection d’envergure nationale, les petits devront relever plusieurs défis avec le même jury que les grands : Frédéric Anton, Yves Camdeborde et Sébastien Demorand. A voir sur TF1

En mars dernier Jean Luc Rabanel - 2 étoiles au Michelin et trois toques au Gault Millau -  a fêté les 5 ans de L'Atelier, son restaurant arlésien dont il a depuis triplé la superficie. Autre nouveauté : il lance maintenant La Rabanel web TV

 Joël Robuchon s’envoie en l’air avec Air France, c’est ce qu’a fait savoir la semaine dernière la compagnie aérienne mais ne rêvez pas ; c’est seulement en classe "affaires" et sur les vols long-courriers au départ de Paris-Charles de Gaulle que les voyageurs dégustent les petits plats depuis le 1er décembre. A voir sur Air France

Pendant ce temps, Gilles Epié a le pied marin, il s'embarque à bord d'une croisière MSC en janvier prochain pour un périple gastronomique. Le chef 2 étoiles envisage des menus spéciaux et des leçons de cuisine pour les croisièristes Droit-finances.net

Vendredi 2 décembre, Midi Libre organisait le championnat du petit pâté de Nîmes aux halles de la ville éponyme. Le jury co-présidé par le chef étoilé Michel kayser - le restaurant Alexandre à Garons - et Gérard Moyne-Bressand - MOF en pâtisserie - a désigné le traiteur Stéphane Meyer vainqueur de l'étape !

Le petit pâté Nimois 02-12-11 par TVSud

Les restos du cœur c’est aussi dans l’air, voir à ce sujet le documentaire de Vincent Pereira  sur le site web de Midi Libre sur la 27ème campagne des Restos du coeur qui démarre pour 16 semaines, 1200 bénévoles héraultais participent à cet élan.. Vidéo de Midi Libre

Le quotidien Les Echos du 29 nov. a évoqué la stratégie de Mac’Donald qui veut des restos plus conviviaux, un nouveau concept baptisé "Racine" pour renouer avec les "diners" américains dans le style roadmovie est annoncé pour 2012. Le géant américain du fastfood a donné ce projet au designer Patrick Norguet, un Parisien… Y aura-t-il du rab aussi ? A lire dans Les Echos 

Culin'Air à l'écoute

Sur France Bleu Hérault, la chronique de Léopoldine Dufour et Guy Pierson "on s’occupe de vous" donne des pistes de lectures culinaires à ses auditeurs de 10h05 à 10h30 du lundi au vendredi... Cette semaine, parmi les invités : Boris Leclerc de la brasserie Chez Boris à Montpellier, Colette Duval - chef à domicile - mais aussi Jérôme Billot-Morel du Jardin aux Sources à Brissac ou Charles Fontès, le chef étoilé de la Réserve Rimbaud. A noter une émission spéciale "Huîtres" le mercredi 7 décembre en direct de Mèze.  Se brancher sur France Bleu Hérault

 On évoque encore le sujet des colorants alimentaires sur les ondes. Qu’ils soient naturels ou chimiques, c’est curieux d’explorer par l’ouïe un domaine aussi gustatif. Pour en savoir plus, rendez-vous sur Radio Mon Païs - 90.1 et sur le web - le mardi 20 décembre 2011, de 19 à 20 h et le mercredi 21 de 13h à 14h. Ecouter Radio Mon Païs

Ferran Adrià, le pape de la cuisine moléculaire et créateur du fameux restaurant El Bulli, a été le conférencier des étudiants de l’ITHQ à Montréal où il s’est exprimé sur le langage de la cuisine. Philippe Mollé le chroniqueur de Radio Canada l’a rencontré… Ecouter Radio Canada

 

Culin'Air, revue de presse hebdomadaire numéro 2, 5.12.2011. Conception et rédaction Christelle Zamora. Partagez vos infos sur  http://twitter.com/Zamorabox

28/10/2011

Bocuse d'Or France : le Sud bien représenté

BOC_France_2012_logo.jpgLe 26 octobre, 7 chefs venus de toute la France ont été sélectionnés par le comité d’organisation pour participer les 4 et 6 mars 2012 au 8ème Bocuse d’Or. S’il reste encore un 8ème candidat à sélectionner en régionale "Grand Ouest", le 28 novembre à Vannes, les  candidats sont d'ores et déjà connus. En  2003, le jurassien  Franck Putelat alors chef des cuisines de l’Hôtel de la Cité à Carcassonne entrait à l'Académie Bocuse France. Parmi les lauréats 2012, quatre d'entre eux exercent dans des établissements du sud-est de la France :

Des Pyrénées-Orientales, Pascal Borrel du restaurant éponyme à Maury,

De l'Aude, Nicolas Davouze, de l’Auberge du Vieux Puits à Fontjoncouse, fief de Gilles Goujon,

Des Alpes-Maritimes, Ronan Kervarrec du Château de la Chèvre d’Or à Eze,

Du Var, Stéphanie Le Quellec du Four Seasons Resort Provence, Domaine de Terre Blanche à Tourrettes.

Ces quatre candidats seront en lice avec Amandine Chaignot de l’Hôtel de Crillon à Paris, Julien Poisot du Relais Bernard Loiseau à Saulieu en Côte d’or, et enfin Thibaut Ruggeru, de l’établissement Lenôtre à Plaisir situé dans les Yvelines.

Le Bocuse d'Or c'est quoi ? Un révélateur incomparable de talents, tremplin vers une reconnaissance internationale, il est avant tout la porte d’entrée pour défendre les couleurs de la France au Bocuse d’Or Europe à Bruxelles en mars 2012. 8 chefs s’affronteront durant 5h30 de compétition intense, le jury d’exception présidé par Joël Robuchon, aura la lourde tâche de sélectionner 1 seul candidat.

Le site Bocuse d'Or                                                                 Christelle Zamora

   

21/12/2010

Gilles Goujon, rédacteur en chef d'un jour à Midi libre

C'est devenu une habitude, une personnalité est invitée par la rédaction de Midi libre pour commenter l'actualité et entrer dans la peau d'un rédacteur en chef. Après Alexandra Rosenfeld ou encore Jean-Claude Carrière, Gilles Goujon, le chef trois étoiles de l'Auberge du Vieux Puits de Fontjoncouse dans l'Aude, a lui aussi joué le jeu... A suivre dans l'édition locale de Midi Libre du 22 décembre. ChZ