Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/10/2015

Quand la virtuosité culinaire fait alliance avec l'audace

"Je suis extrêmement content. Cela va nous booster pour commercialiser au plus tôt la Barre de Castel". Jean-Jacques Paraire, le chef des cuisines du lycée Pierre Paul Riquet à Castelnaudary, qui concourait avec les glaces Audeline et Les Trésors de Juliane pour leur biscuit glacé à base de lait de brebis (photo 1), ne cachait pas sa joie lundi 12 octobre en apprenant que son équipe avait gagné le 1er prix de l'innovation décerné à l'occasion de la quatrième Rencontre Innovante des Talents Culinaires organisée par Languedoc-Roussillon Industries Agroalimentaires (LRIA). Le chef Michel Kayser, en duo avec Saint-Mamet (photo 2)pour sa tartelette de poires aux agrumes et caillé des Cévennes et ex-aequo était tout aussi satisfait. Tout comme Julie Piot responsable développement et recherche de la Maison Raymond et le chef Serge Chenet. Leur lotte et sa rillette safranée aux herbes potagères et huile vierge a remporté haut la main le prix du public, appelé à voter. Outre les saveurs, cette rillette sera très prochainement commercialisée parmi les produits tartinables de la marque Raymond.
Car c'est bien là la vocation de cette manifestation organisée par LRIA tous les deux ans. Ayant vocation à faire travailler ensemble restaurateurs de renom, professionnels de l'agroalimentaire et producteurs, la Rencontre Innovante vise à créer de nouveaux plats ou préparation culinaires qui peuvent avoir un débouché commercial. Les onze équipes présentes cette année* n'ont pas manqué d'audace et d'imagination devant la centaine de personnes réunies au mas Merlet à Nîmes. DTR

*Franck Séguret avec Apimab et Sales producteur / Charles Fontès avec Medithau Marée / Laurent Lemal avec Florette Food Service et Cofruid'Oc / Oscar Garcia avec Senfas et Flore en thym / Serge Chenet avec Maison Raymond et Eugène Benoit / Jorge Borgès avec le Fedou / Ijima MAsashi avec Alterbio et Michel Rebujent / Franck Putelat avec la Compagnie des desserts et SCV Castelmaure / Jérôme Nutile avec Cofruid'Oc et Jean Nougaillac / Jean-Jacques Paraire avec glaces Audeline et le Trésor de Juliane / Michel Kayser avec St-Mamet et Jacques Rozière.

_7504233.jpg

2_7504240.jpg

1_7504206.jpg

_7503968.jpg

_7503921.jpg

_7503997.jpg

_7504041.jpg

_7504043.jpg

_7504068.jpg

_7504083.jpg

_7504107.jpg

_7503974.jpg

_7503994.jpg

_7504100.jpg

08/07/2013

Castelnaudary : l'entrée de l'usine Spanghero interdite aux employés

 

spanghero_624199_510x255.jpg

Ce lundi matin l'usine de Spanghero à Castelnaudary est fermée. "Il ne se passe rien du tout. L'usine est fermée et donc les salariés n'ont rien à faire dedans", affirme Laurent Spanghero.

140 salariés licenciés ?

"Je n'ai pas encore de nouvelles de l'administrateur judiciaire et j'attends qu'il me dise qui va être conservé et qui va être licencié. Je pense que j'en saurai plus demain ou mercredi", a-t-il ajouté. Sur décision du tribunal de commerce de Carcassonne vendredi, Laurent Spanghero a repris l'entreprise en perdition à cause du scandale de la viande de cheval. Il s'est engagé à reprendre 90 des 230 emplois pendant au moins deux ans.