Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/08/2013

La gastronomie à 5€, le pari de Sylvia Pinel

gastronomie, fête de la gastronomie, sylvia Pinel, chefs,

Le 20, 21 et 22 septembre 2013 se déroulera la fête de la gastronomie. Sylvia Pinel, ministre de l'artisanat, du commerce et du tourisme à décidé de combattre l'idée reçue selon laquelle la grande cuisine est hors de prix.  En demandant à 27 grands chefs des 27 régions françaises de créer à moins de 5 euros un plat gastronomique. En plus de ça les recettes seront mises gratuitement à la disposition de tous sur les sites www.artisanat-commerce-tourisme.gouv.fr et www.fete-gastronomie.fr, ainsi que sur la page Facebook de la fête.

Voici la liste des 27 chefs par ordre alphabétique :

  • Nicolas Adam
  • Philippe Agesidame
  • Philippe Augé
  • Pierre Bertranet
  • Éric Boutté
  • Pierre Caillet
  • Bernard Charret
  • Christian Constant
  • Christopher Coutanceau
  • Thomas d'Arcangelo
  • Emmanuel Delmar
  • Anne Ernwein
  • Guy Ferdinand
  • Alexandre Gauthier
  • Michel Guérard
  • Eric Guérin
  • Guillaume Gomez
  • Gilles Goujon
  • Patrick Grondin
  • Jean-Paul Jeunet
  • Philippe Mille
  • Babette de Rozières
  • Michel Troisgros
  • Ivan Vautier
  • Serge Vieira
  • Loïc Villemin
  • Sylvestre Wahid 

02/07/2013

Les plats surgelés font froids dans le dos !

 

difficile-de-s-y-retrouver-devant-les-cartes-des_614531_510x255.jpg

C’est en tous cas le point de vue des députés qui ont voté jeudi 27 juin le principe d'une appellation «fait maison» pour les restaurateurs. La mention, votée dans le cadre du projet de loi Hamon sur la consommation, sera rendue obligatoire pour les plats «élaborés sur place à partir de produits bruts». Des produits préparés, après tout c’est bien ça la véritable cuisine ! Une lutte pour prôner la transparence et en finir avec les surprises dans nos assiettes, Surtout qu’il faut bien se l’avouer, avec l’essor de la gastronomie, le public commence à savoir distinguer l’industriel du fait maison. Mais le but est avant tout d’informer sans porter de jugement de valeur, même si pour 53% de personnes interrogées ce label est un gage de qualité.

En définitive, ce label est un premier pas vers la sauvegarde de notre patrimoine gastronomique.