Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/02/2016

A Montpellier, les nuits sont plus belles que les jours

Nouvelle édition des "Nuits gastronomiques" à Montpellier mardi 23 et mercredi 24 février 2016. Pendant ces deux soirs, treize restaurants de l'Ecusson et notamment autour de la place de la Chapelle Neuve, ouvrent leur portes pour accueillir les amateurs de bonne chère venus découvrir les spécialités maisons en version "mini", c'est-à-dire en verrines ou tapas. Initié par l'association Pro.Vin.Sel présidée par l'entreprenante Mariya Romanova, la manifestation a pour but de faire découvrir à tarif léger les saveurs régionales et les tendances actuelles de la restauration. A partir de 19h, les amateurs peuvent donc procéder à une déambulation gastronomique dans les différents établissements au travers du centre de Montpellier avec une thématique gastronomique le mardi et plus axées sur les bars à vins le mercredi. Au cours de ces deux soirées "qui ont attiré environ 2000 personnes l'an passé", précise Mariya, le public est appelé à voter pour désigner le meilleur des participants. Un jury de professionnels, dont des journalistes russes car Pro.Vin.Sel travaille également à faire découvrir la gastronomie régionale en Russie, voteront également pour le lieu le plus convivial et gastronome. Les carnets  comprenant 3 tickets de dégustation sont en vente à 20€ à l'Office de Tourisme. En détail, les restaurants participants sont :
Mardi 23 février : 1789 Lounge, Le Miamm, Chez Leticia et Boris, Le Playfood, Le Grillardin, Le Duo, Ripailles, Le Petit Bistrot
Mercredi 24 février : Le Vinarium, Comme un dimanche sous le figuier, 1789 Lounge, Le Duo, La Robe Rouge, Les Tanins d'abord
Rens : www.lesnuitsgastronomiques.com et www.montpellier-tourisme.fr - Tél. 07 86 09 45 95

Capture d’écran 2016-02-18 à 15.01.14.png

10/02/2016

Embellie pour les vins du Languedoc

A quelques jours de l’ouverture de Vinisud - le salon International des Vins et Spiritueux Méditerranéens à Montpellier - les vins du Languedoc affichent une belle dynamique, tant pour les Appellations d’Origine Contrôlée que pour les Indications Géographiques Protégées. En cinq ans seulement, le chiffre d’affaires des AOC du Languedoc a augmenté de 58% et représente en 2015, 450 M€. Les IGP, grâce notamment aux rosés, progressent de 25% en trois ans avec un chiffre d’affaires annuel de 335 M€. Les raisons de ce succès sont nombreuses, mais “c’est entre autres grâce au travail de valorisation que nous menons collectivement depuis 2006”, comme le souligne Xavier de Volontat, président du CIVL (Conseil Interprofessionnel des AOC du Languedoc et des IGP Sud De France). Si aujourd’hui, vous allez dans un restaurant, vous aurez 57,9% de chances de pouvoir choisir un vin du Languedoc, alors qu’en 2008, vous n’aviez que 27%. Et chez les cavistes parisiens et d’Ile de France, vous êtes sûrs à 97% de pouvoir en acheter. La presse internationale, comme le Wine Spectator, n’hésite plus à écrire que « Le Languedoc gagne le respect ». Elle le classe désormais parmi les meilleurs vignobles du monde. Avec la grande région “Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées”, un nouvel enjeu apparaît. Les deux territoires réunis, la viticulture y représente 7,5 milliards € - soit presque autant qu’Airbus avec ses 8 milliards. Les discussions avec les Vins du Sud Ouest, notamment avec les IGP, ne sont pas encore engagées, tout au moins officiellement. Elles vont devoir l’être. Rose Verdoya

CIVL-Capture d’écran 2016-02-10 à 07.46.08.png


Photo : le bureau du CIVL avec de gauche à droite Philippe Coste, vice-président collège production - René Moreno, vice-président IGP -  Xavier de Volontat, président - Jérôme Villaret, délégué général et Frédéric JeanJean, vice-président collège négoce.

 

01/02/2016

Michelin 2016 : 3 nouvelles étoiles pour 6 sorties en région

C'est ce matin lundi 1er février à Paris qu'a été dévoilé le détail des nouveaux étoilés du Guide Michelin 2016, qui sera en ventes à partir du 5 février. Dans la nouvelle région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, pas d'énormes changement si ce n'est dans le Tarn. En effet le département perd d'un coup tous ses restaurants étoilés : L'Esprit du Vin à Albi, le Bistrot Saveurs à Castres et le château de Salettes à Cahuzac-sur-Vère. Ailleurs, les établissements déclassés sont assez réduits : le Jardin des Sens des frères Pourcel à Montpellier perd son étoile pour cause de fermeture imminente de l'établissement (qui revivra en centre-ville d'ici quelques temps), Klim & Co qui avait fermé pour déconvenues financières à Leucate perd aussi logiquement son étoile. C'est la déception en revanche pour La Bergerie à Aragon qui perd son macaron. Du côté des promus, Jérôme Nutile (photo 1) qui avait quitté le Castellas et ses deux étoiles voilà deux ans pour créer sa propre affaire, accroche sa première étoile à Nîmes avec son établissement éponyme.
La ville gagnante de cette cuvée 2016 est sans conteste Toulouse, qui accroche deux nouveaux macarons pour le Py-R (photo 2) en centre-ville et pour La table des Merville (Photo 3) à Castanet-Tolosan. Le grand Toulouse comptabilise désormais huit établissements étoilés (dont 2 double étoilé) et de nombreux nouveaux Bib gourmand (voir précédents posts). L'autre grande ville de la région, Montpellier, compte elle deux restaurants étoilés. La nouvelle région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées recense désormais 45 restaurants étoilés, dont deux 3 étoiles et cinq 2 étoiles. DTR

3 Recettes Jerome Nutille 19-AR- copie.jpg

Py-R HD (EGentils)_0013 - copie.jpg

Table des Merville ©E.Gentils-3 - copie.jpg