Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/09/2012

Midi Gourmand 8 est en kiosque !

Revoilà le trimestriel des saveurs du Sud ! A la Une du numéro d'automne, une enquête sur le renouveau de la cuisine bistrot en Languedoc-Roussillon en passant par le "Wine Bar" à Nîmes, "Chez Boris" à Montpellier et le producteur de jambons Bernard Bonzom à Saillagouse en Cerdagne.

Egalement au menu, un dossier sur les cours de cuisine proposés par les chefs : de la Lozère aux Pyrénées-Orientales, ce sont ainsi une vingtaine de "leçons de piano" qui sont proposées sur des thèmes aussi variés que la cuisine des poissons, cuisiner les épices, les agrumes, les macarons etc.

Autre sujet d'actualité : le riz qui pousse en Petite Camargue au milieu de canards chargés de manger les herbes parasites, les figues qui font bientôt leur festival à Vézénobres, ou encore la seule vinaigrerie artisanale de France, installée près de Port-Vendres. Côté portraits de toqués, rendez-vous dans deux lieux nouveaux : le restaurant panoramique d'Alexandre Klimenko à Leucate et le cocon gourmand de Pascale Vende à Montpellier.

En guise de dessert, une escapade à la Métairie Montplaisir près de Carcassonne, et l'interview gourmande du journaliste Jean-Jacques Bourdin. A découvrir aussi, la nouvelle rubrique "Nutrition" du docteur Laurent Chevallier, sans oublier les rubriques habituelles et les bonnes adresses de restaurant, etc.

 

cours de cuisine,bistrot,jean-jacques bourdin,gatsronomie,figues,riz de camargue,midi gourmand

En kiosque en Languedoc-Roussillon ou sur midilibre.com, 3,90€. Bonne dégustation !

 

A voir et à manger à l'Insensé

Dans le cadre du festival Les Internationales de la Guitare, festival qui programme 28 grands concerts en région et 160 événements dans Montpellier et ses quartiers, le restaurant des frères Pourcel L’Insensé à Montpellier, sera partenaire des Internationales dans le cadre de "Montpellier se fait label".

Ce volet du festival est constitué de concerts gratuits dans seize quartiers de Montpellier qui se déroulent dans le temps du festival, du 29 septembre au 20 octobre 2012.  Certains lieux comme L’Insensé situé dans le centre-ville, proposent à cette occasion des dîners-concerts dont voici les dates : le samedi 29 septembre avec L'Jazz Trio, le samedi 6 octobre avec Dragonfly, le samedi 13 octobre avec le groupe de jazz D’jamazz chante Brassens et le samedi 20 octobre avec Los niños de la noche pour une soirée flamenco.

Réservations au 04.67.58.97.78

Internationales guitare.jpg


 

19/09/2012

Laguiole n'a pas le droit à son nom

 

Le village aveyronnais de Laguiole  a résolu de se débaptiser symboliquement pour dénoncer un jugement qui l'empêche de se réapproprier son nom et permet à un entrepreneur de s'en servir pour vendre des couteaux ou des barbecues fabriqués partout, sauf à Laguiole.Le maire démontera mercredi 19 septembre, le panneau qui signale l'entrée de la petite localité de l'Aubrac, qui a donné son nom au couteau mondialement connu.
"Puisque le nom ne nous appartient plus, on l'enlève", explique Vincent Alazard. Il a le soutien des grands noms de la commune de 1.300 habitants, comme les chefs triple étoilés Michel et Sébastien Bras, le coutelier La Forge de Laguiole et le fromager Coopérative Jeune Montagne. La commune de l'Aubrac est sous le choc depuis qu'elle a appris la semaine passée avoir perdu une nouvelle bataille contre Gilbert Szajner pour récupérer l'usage de son nom. Gilbert Szajner, un particulier du Val-de-Marne, a déposé en 1993 la marque Laguiole pour désigner non seulement de la coutellerie mais aussi du linge de maison, des vêtements, des briquets ou des barbecues. Contre redevance, il accorde des licences à des entreprises françaises et étrangères qui peuvent commercialiser sous ce nom des produits d'importation, de piètre qualité. La commune a demandé au tribunal de grande instance de Paris de prononcer la nullité des marques. Elle dénonce l'instrumentalisation du nom pour induire en erreur les consommateurs sur l'origine des produits. Privée de la possibilité d'utiliser son nom comme elle l'entend, elle accuse Gilbert Szajner de "parasitisme" économique.
Le tribunal a estimé lui que la notoriété du village n'est pas établie. S'il est connu, c'est plutôt par des couteaux dont le nom est devenu générique et qui ne sont pas fabriqués exclusivement sur son territoire. La commune n'est donc "pas fondée à invoquer une atteinte à son nom, à son image et à sa renommée".
Né au XIXe siècle, le couteau frappé d'une abeille a fait la renommée de Laguiole avant que la Première Guerre mondiale ne sonne le glas de l'activité. Après 1945, le couteau a été fabriqué à Thiers (Puy-de-Dôme), puis beaucoup plus loin, au Pakistan ou en Chine. Ce n'est que dans les années 1980 que la coutellerie est revenue à Laguiole sous l'impulsion d'élus du cru avec la création de La Forge, dans un bâtiment dessiné par Philippe Starck. Le conseil municipal spécialement réuni s'est dit favorable à un appel du jugement. Le maire a, lui, écrit au président François Hollande pour l'interpeller sur "une situation inique" où des "noms de villes ou villages peuvent devenir propriété de groupes industriels, de la grande distribution ou d'ailleurs, tant français qu'étrangers".
Les entrepreneurs locaux comme Thierry Moysset, gérant de la Forge de Laguiole, voudraient pouvoir se diversifier. "On ne veut pas s'approprier le mot Laguiole, on veut juste qu'on ne nous interdise pas d'utiliser le nom de notre village", dit le patron du premier coutelier du village. Il ne peut pas mettre le mot "Laguiole" sur le moulin à poivre qu'il veut fabriquer localement. "Sur ce moulin, je suis en contrefaçon. Je n'ai pas le droit d'écrire Forge de Laguiole. (Photo : W.Truffy)

FORGE DE LAGUIOLE070.JPG

12/09/2012

Les chefs montpelliérains montrent leur pomme

Première action collective officielle pour la nouvelle association "Cl'hub Chefs d'Oc", lundi 10 septembre. Eric Cellier le président (Maison de la Lozère), Pierre-Olivier Prouhèze ( Prouhèze saveurs), Romain Salamone (Sensation), Patrick Guiltat (Castel Ronceray), Matthieu de Lauzun (De Lauzun), Jacques Mazerand (Le Mazerand) se sont retrouvé - à l'exception des frères Pourcel, empêchés - chez Charles Fontès, à La Réserve Rimbaud. Il s'agissait pour les chefs, de proposer un déjeuner réalisé avec des pommes Reine des Reinettes Gourmande, produites par la coopérative héraultaise Cofruid'Oc Méditerranée.

"Rolls des pommes" selon les termes d'Eric Cellier, "polyvalente et jamais moyenne" pour Matthieu de Lauzun - qualificatifs qui  a ravi le directeur de Cofruid'Oc Méditerranée Didier Crabos - la Reine des Reinettes est une espèce produite et commercialisée d'aout à octobre en France et réputée pour sa saveur et son équilibre. Les chefs avaient donc concocté un menu à 14 mains avec "millefeuilles de rillettes de canard, pomme reinette, vinaigrette à la moutarde douce", "Saint jacques poêlées, céleri rave confit et pomme reinette, céleri branche et jus à la pomme", "Médaillon de lotte au curry, pomme reinette", "Côte de veau rôtie, pomme reinette et oignons doux, jus de veau aux condiments", "Pomme confite à la verveine fraîche".

"C'est un bonheur de cuisiner cette pomme, il y a tous les équilibres et il était logique que l'on défende une production locale", expliquait Charles Fontès. Les membres de Cl'hub Chefs d'Oc ont ainsi bien l'intention de devenir les amabassadeurs de leur cuisine et des produits du terroir qu'ils défendent !

SDC10516.JPG

SDC10514.JPG

10/09/2012

Les Tables Gourmandes ont fait leur show

La 4ème édition de la Féerie culinaire organisée dimanche 9 septembre dans les arènes de Béziers, a tenu ses promesses. Près de 1800 passionnés de cuisine étaient venus déguster les mets préparés par les 25 membres de l'association, qui ont su faire de leur manifestation gourmande, un moment important dans l'agenda bitterois. Show culinaire, musique, arrivée en fanfare des desserts sur un petit train touristique... tout était réussi ! Bravo encore aux organisateurs... et vivement la 5ème édition, où Midi Gourmand (qui avait réalisé le programme de cette édition distribué gracieusement aux participants), sera à nouveau présent !(Photos : Pierre Saliba - Midi Libre, Philippe Klein - Midi Gourmand)

O201LUN.jpg

TABLES2.jpg

TABLES5.jpg

TABLES3.jpg

photo.13PKjpg.jpg

O204LUN.jpg

O206LUN.jpg

photo11PK.jpg

photo16PK.jpg

photo3PK.jpg

photo19PK.jpg

photo24PK.jpg

photo17PK.jpg

08/09/2012

Féerie culinaire à Béziers !

 

 

 

 

Quatrième édition, dimanche 9 septembre 2012 au soir, de cette Féerie culinaire qui réunit 25 des meilleurs chefs du Biterrois de l'association "Les Tables gourmandes du Languedoc" dans les arènes de Béziers.Destiné à promouvoir l’art culinaire, cet événement tant attendu, qui devrait rassembler pas moins de 1 500 personnes dans le cadre toujours magique des arènes, aura lieu ce dimanche. Dès 18 h, les gradins accueilleront les premiers privilégiés, avant une ouverture officielle en fanfare à 19 h. Puis, les hostilités débuteront dès 19 h 30, plaçant sous les projecteurs l’imagination des vingt-cinq chefs de l’association.
Démonstrations en direct
Un tour de main qui pourra être vécu en direct avec, au-dessus d’un bar central installé sur la piste sablonneuse, un showroom qui permettra aux restaurateurs de cuisiner sous le regard pantois des gourmets et des gourmands. Terrine de poireaux au chèvre émulsion tomate au basilic ; tartare de bœuf, glace moutarde à l’ancienne, mouillette de pain croustillante ; sucette d’agneau aux piquillos, houmous de pois chiche ; “œuf pana coq” ; brochettes de cochon de l’Aveyron, marinade de soja et gingembre ; foie gras marbré à la lie de vin et sa brioche ; macarons, babas au rhum... vont vous faire chavirer. Encore plus quand tous ces mets seront en bouche, puisque les chefs ouvriront leurs tables, sitôt les plats concoctés. Le tout accompagné musicalement par L’art à Tatouille, suivi du grand orchestre Paul Selmer. Sans oublier les vignerons locaux, qui bénéficieront de trois pôles bien distincts, ainsi qu’un bar à champagne. A table !

Ferreie culinaire.jpg


Le programme :

18h : ouverture des portes des arènes

19h : spectacle équestre

19h10 : ouverture officielle de la Féerie culinaire

19h30 : ouverture des buffets, dégustation de coquillages, agneaux à la broche, show culinaire

20h : animation musicale "L'Art à Tatouille"

22h : petit train sucré

1h : fin de la soirée

 

 

Les billets (vendus au prix de 50 €) sont à retirer au GPIH, au 59, avenue Albert-1er à Béziers. Tél. 04 67 30 06 28.

 

07/09/2012

1er festival de la Bouche en Coeur à La Boissière

C'est ce dimanche 9 septembre à La Boissière entre Montpellier et Gignac, que l'association "Saveurs en Coeur d'Hérault" (qui regroupe 7 entreprises gourmandes du cru) organise la première édition de son festival de la Bouche en Coeur, manifestation destinée à promouvoir la gastronomie et les produits locaux. Cette démarche locavore se fera pour cette première édition, autour de la cuisine au miel, décliné toute la journée. Ainsi dès l'ouverture à 10h du bar à sirops, on pourra notamment déguster un sirop gourmand avec une douceur au miel, tandis que l'atelier apéritif participatif de 11h, là aussi le miel sera de la partie. Pour ce premier festival, l'association a voulu faire les choses bien avec un lâcher de papillons (des vrais !) à 11h40, un apéritif à 11h50, un pique-nique dans la garrigue organisé par Rue Traversette (sur réservation au 09 81 85 31 78 - 15€, enfants 10€) à 12h30, une ballade découverte à 13h30. L'après-midi sera consacré à des ateliers autour du nougat ou de la confection de roxnie en forme d'ourson guimauve ! Pour vous faire partager leur passion, les membres de l'association ont fait appel à la bloggeuse Nathalie Cahet (www.cook-shop.fr) et à la journaliste et auteur Anne-Sophie Thérond (qui collabore régulièrement à Midi Gourmand) qui animeront débats et rencontres au cours de la journée. Le détail est à consulter sur www.artisanetproducteurs.com

AFFICHE BOUCH ENE COEUR.jpg

Festival de la Bouche en Coeur - Dimanche 9 septembre de 10 à 17h. La Cave à Miel, route d'Argelliers, lieu-dit les Combes à La Boissière (34). Tél 09 81 85 31 78