Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/01/2011

Mal manger, ça fout les boules !

L'information va ravir les fins palais : la consommation d'acides gras  trans et de graisses saturées, tels que contenus dans les frites par exemple, accroîtrait le risque de dépression, selon une étude espagnole publiée le 26 janvier aux Etats-Unis, qui conforte d'autres recherches liant "malbouffe" et déprime. Les chercheurs de l'étude ont également constaté que l'huile d'olive - riche en acide gras mono insaturé (oméga 9) et base de la cuisine méditerranéenne-, ainsi que d'autres huiles végétales et poissons gras contenant des graisses insaturées contribuaient à réduire le risque de maladie mentale. Les auteurs de l'étude ont suivi et analysé le régime alimentaire et le mode de vie de plus de 12.000 volontaires pendant six ans. Au début de l'étude aucun des participants n'était dépressif. A la fin de l'étude 657 d'entre eux souffraient de dépression. Les chercheurs ont constaté que parmi tous les volontaires, ceux ayant consommé des acides gras trans et des graisses saturées "avaient un risque de dépression 48% plus élevé que ceux qui n'avaient pas absorbé d'aliments contenant ces graisses". Manger sain et bon en habitant dans le Sud, voilà la solution !! DTR

Les commentaires sont fermés.