Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/11/2010

Un "Masterchef" au Resto U

La cuisine est partout ! Après la presse magazine (et Midi Gourmand s'ennorgueillit d'être pionnière en matière de presse gastronomique au niveau régional), les émissions de télé-réalité à succès, la folie des bons plats envahit les amphis ! Le CROUS de Montpellier, la structure en charge notamment des fameux RU, les restaurants universitaires, vient de se lancer à son tour dans la bataille. En effet, le centre de Montpellier organise "C'est moi le chef du resto'U", un concours de cuisine destiné au étudiants des établissements d'enseignement supérieur de l'Académie de Montpellier. Les candidats, qui doivent être constitués en équipe de trois personnes maximum devront concevoir 2 menus complets avec à chaque fois entrée, plat et dessert adaptables à la restauration collective. Ce qui veut dire qu'il doit s'agir de recettes duplicables pour 1400 personnes, et faisables à prix raisonnable. A l'issue de cet appel d'offres, quatre équipes seront sélectionnées et devront s'affronter en direct début février 2011, en composant un menu à base de produits fournis par les organisateurs, et qui sera ce jour là servi à tous les étudiants mangeant au RU ! En récompense, l'équipe gagnante sera gratifiée d'un bon pour un repas au "Jardin des Sens". Avis donc aux maîtres queux de Montpellier, Perpignan ou Nîmes. Les dossiers sont à retirer sur le site internet du Crous et à remettre avant le 7 janvier 2011. DTR

29/11/2010

Leçon de piano à six mains

UneMG.JPG Michel Kayser, Jérôme Nutile, Laurent Pourcel, sont les seuls chefs deux étoiles du Languedoc-Roussillon. Il se livrent pour Midi Gourmand à un duel en cuisine. Un événement.
Nous avons donc réuni ces trois chefs de la gastronomie régionale qui à eux seuls totalisent six étoiles, pour concevoir un menu de fête et échanger sur leur conception de la cuisine. Une rencontre, un défi, avec au final trois créations culinaires. La rencontre s'est déroulée à mi-chemin de Collias et de Montpellier, dans les cuisines de Michel Kayser, à Nîmes-Garons, une belle matinée d'octobre alors que la brigade du restaurant Alexandre travaillait comme à l'ordinaire pour préparer le service du déjeuner. Tous trois réaliseront de concert une déclinaison autour du foie gras. De quoi vous proposer un repas de fête hors norme. DTR

 

24/11/2010

Le nouveau Midi Gourmand sur orbite

C'est mardi soir 23 novembre 2010 à la Compagnie des Comptoirs à Montpellier qu'a été lancé le nouveau Midi Gourmand décembre 2010-février 2011. Le magazine devient définitivement trimestriel et a subi des retouches de maquette afin de le rendre plus attractif. Au sommaire notamment, un dossiers sur les truffes et un autre sur la rencontre organisée par Midi Gourmand entre les chefs 2 étoiles de la région. Pour cette soirée, de nombreux ambassadeurs de la gastronomie régionale avaient fait le déplacement : Michel Kayser (Alexandre, Nîmes-Garons), Jérôme Nutile (Le Castellas, Collias), Laurent Pourcel (Le Jardin des Sens, Montpellier), Charles Fontès (La Réserve Rimbaud, Montpellier), Olivier Douet (Le Lisita, Nîmes) ainsi que des représentants du restaurant la Maison de la Lozère, Prouhèze saveurs, Le Kinoa, Castel Ronceray etc. Accueillis par le PDG du groupe Les Journaux du Midi Alain Plombat, le directeur du Pôle Editions en charge de Midi Gourmand Didier Thomas-Radux et Philippe Klein, chef de publicité en charge de l'évenementiel du magazine, les 200 convives ont pu découvrir en avant-première le magazine, en kisoque à partir du 26 novembre !

Chefs LR.gif

LP,PK,AP.gif

DTR + 2 étoiles.gif

Foule.gif

CZ.gif
Douet.gif
gens2.gif
gens.gif
 

22/11/2010

La cuisine française couronnée par l'Unesco

La liste du patrimoine immatériel de l'humanité grandit, incluant désormais le "repas gastronomique des Français", avec ses rituels et sa présentation.

La cuisine française est donc protégée au même titre que les monuments, les sites, les chants corses ou la tapisserie d'Aubusson. C'est une première car aucune pratique culturelle ne figurait dans cette liste concernant la gastronomie. Dans un des attendus de sa décision, le comité intergouvernemental de l'Unesco réuni à Nairobi, a souligné que la gastronomie française relèvait d'une "pratique sociale coutumière destinée à célébrer les moments les plus importants de la vie des individus et des groupes." En 2006, un comité de soutien composé de gastronomes et de chefs convaincus de l'attrait culturel de la cuisine, avaient recueilli plusieurs centaines de signatures dont celles de Paul Bocuse, Alain Ducasse, Marc Veyrat parmi d'autres. Notre patrimoine culinaire mérite bien sa couronne. Ch.Z