Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/03/2015

Quand vin et musique s’en mêlent

vin, musique, collaboration inédite, domaine de Pélissols, 1fusé, Languedoc-Roussillon, Hérault, vin du Languedoc, Vincent Bonnal, David Lavaysse, carte sd

C’est une collaboration inédite, et même unique dans notre région. Le domaine de Pélissols situé à Bédarieux (Hérault) et la maison de production sonore et plastique 1fusé ont décidé d’unir leurs savoir-faire pour une cuvée spéciale de 76 bouteilles. Le petit plus ? Chacune d’entre elles contient une carte SD entre l’opercule et le bouchon répertoriant sept titres au total. Un concept innovant qui a pour ambition de faire transparaître l’image sonore du domaine et de donner le ton à la dégustation. 
Alors que la cuvée de vin rouge proposée est issue d’une agriculture raisonnée produite au domaine de Pélissols, les prises de son ont également été réalisées sur place. Les vignes, le chai d’élevage mais aussi l’intérieur d’une cuve en béton servant à la vinification furent les lieux privilégiés des captations sonores. 
Amis de longues dates, la collaboration entre Vincent Bonnal (le propriétaire du domaine de Pélissols) et David Lavaysse (fondateur de la maison de production 1fusé) est apparue comme une évidence. Une phrase prononcée par la chercheuse agronome Lydia Bourguignon est d’ailleurs la devise du vigneron de la vallée de l’Orb depuis plusieurs années : « Les grands vins sont comme un concert. Le terroir est la partition, la vigne est l’instrument et le vigneron est l’interprète ». Ou comment résumer au mieux la complicités entre les deux professionnels. 
Chaque bouteille comporte un numéro allant de 1 à 76 inscrits sur une bande d’1,20m qui entoure la bouteille en guise d’étiquette. Un packaging unique pour une collaboration hors du commun.

Prix de la bouteille : 16 euros
Où acheter le produit : En ligne sur http://1fuse.fr/pelissols/

V.C

05/08/2013

Aveyron. Le Ségala, roi du veau et de la pomme de terre

le-segala-roi-du-veau-et-de-la-pomme-de-terre_647781_510x255.jpg

Le Ségala a prouvé la richesse de son territoire, ce dimanche, à l'occasion de la fête du veau et de la pomme de terre, à Rieupeyroux.

Bernard Picarougne a de quoi être fier. Celui qui est l’un des organisateurs de la fête du veau et de la pomme de terre, à Rieupeyroux, constate que cette 21e édition est un succès. "Et c’était aussi le cas pour les années précédentes."

Elle regroupe surtout le prestigieux label “Marché des producteurs de pays”, adressé par la chambre départementale de l’agriculture.
L’occasion pour le Ségala de faire étalage de son terroir. De la tomme, en passant par la pomme de terre, l’aligot, la truffade et le veau, les pupilles étaient fortement mises à l’épreuve.

Et celui qui a remporté le plus gros succès, c’est sans équivoque le veau d’Aveyron et du Ségala. Entre midi et 15 h, la file d’attente pour se faire griller un morceau de viande n’a pas désépaissit. Bien au contraire. De quoi donner du fil à retordre aux producteurs qui s’activaient en cuisson.

Pour assurer la promotion de ce terroir, l’office de tourisme, qui tenait un stand, encourage beaucoup les touristes à venir découvrir toute la gastronomie du Ségala. Fêtes de villages, visites de fermes, tout y passe.

Julie Martinez, l’une des animatrices à l’office, l’affirme volontiers : "Il est possible de passer une semaine complète dans le Ségala, sans s’ennuyer."

Et en plus, on y mange bien.

Millau : la cuisine romaine remise au goût de jour

avec-taberna-romana-mireille-cherubini-s-est-specialisee_646189_510x255.jpg

Insolite. Repas d’époque dans le cadre des Journées de l’Antique ce soir sur le site archéologique de la Graufesenque.

Voilà plus de 20 ans que Mireille Cherubini s’est spécialisée dans la cuisine romaine. Arrivée pour tenir une buvette sur le site archéologique de Glanum, à Saint-Rémy-de-Provence, elle s’est rapidement orientée vers la restauration antique, au sens alimentaire du terme, se passionnant pour cet art d’accommoder les ingrédients emblématiques du bassin méditerranéen (huile d’olive, miel...) et les épices venues d’Orient à la faveur des conquêtes romaines et de l’extension de l’Empire.

Parallèlement au “restaurant Taberna romana” de Saint-Rémy, Mireille Cherubini et son compagnon David Barel ont développé une activité traiteur et un atelier thématique itinérant à travers lequel ils assurent la promotion de cette gastronomie romaine, tout en initiant enfants et adultes au maniement des ustensiles antiques nécessaires à la préparation des mets. "Les Romains avaient tout : la poêle, la marmite, le fouet, le plat à gratin et presque le frigo avec la cella penaria", assure Mireille Cherubini.

01/08/2013

La gastronomie à 5€, le pari de Sylvia Pinel

gastronomie, fête de la gastronomie, sylvia Pinel, chefs,

Le 20, 21 et 22 septembre 2013 se déroulera la fête de la gastronomie. Sylvia Pinel, ministre de l'artisanat, du commerce et du tourisme à décidé de combattre l'idée reçue selon laquelle la grande cuisine est hors de prix.  En demandant à 27 grands chefs des 27 régions françaises de créer à moins de 5 euros un plat gastronomique. En plus de ça les recettes seront mises gratuitement à la disposition de tous sur les sites www.artisanat-commerce-tourisme.gouv.fr et www.fete-gastronomie.fr, ainsi que sur la page Facebook de la fête.

Voici la liste des 27 chefs par ordre alphabétique :

  • Nicolas Adam
  • Philippe Agesidame
  • Philippe Augé
  • Pierre Bertranet
  • Éric Boutté
  • Pierre Caillet
  • Bernard Charret
  • Christian Constant
  • Christopher Coutanceau
  • Thomas d'Arcangelo
  • Emmanuel Delmar
  • Anne Ernwein
  • Guy Ferdinand
  • Alexandre Gauthier
  • Michel Guérard
  • Eric Guérin
  • Guillaume Gomez
  • Gilles Goujon
  • Patrick Grondin
  • Jean-Paul Jeunet
  • Philippe Mille
  • Babette de Rozières
  • Michel Troisgros
  • Ivan Vautier
  • Serge Vieira
  • Loïc Villemin
  • Sylvestre Wahid 

24/07/2013

Frontignan : les inscriptions sont ouvertes pour Total musclum le concours intergalactique de brasucade de moules !

concours-de-brasucade_638444_510x255.JPG

Frontignan:
Après une première édition réussie en juillet 2012, la Ville de Frontignan la Peyrade et la confrérie de la brasucade de moules de mer et d’escargots de terre et le Syndicat de défense du muscat de Frontignan, organisent mardi 20 août, le 2e concours intergalactique de brasucade de moules « Total Musclum ». Ce grand concours met en valeur un savoir-faire culinaire ainsi que les produits régionaux et la gastronomie locale, et de le faire connaître au plus grand nombre. Les brasucades seront dégustées avec du muscat sec de Frontignan.

Règlement de participation au concours :

Cette manifestation aura lieu le mardi 20 août 2013, dans l’enceinte des arènes municipales.
Les moules à la brasucade devront être cuisinées au grill sur un feu de bois et préparées selon la recette de chacun.
Lors de l’inscription, un numéro sera attribué. Le numéro propre à chaque participant sera noté sur le bord de l’assiette en carton, qui servira pour la dégustation du jury-expert. Ce numéro permettra au jury-expert de déterminer un classement.
L’organisation fournira les moules (15 kg / participant), tandis que le matériel de cuisson, les ingrédients et le bois devront être apportés par chaque brasucadier.
(Pour ceux qui le souhaitent, des palettes en bois pourront éventuellement être fournies).
Cependant, chaque participant pourra amener sa propre production de moules.

Le jury-expert sera composé de :

Mme la maire-adjointe, déléguée aux festivités et à la citoyenneté
M. le conseiller municipal, délégué au patrimoine et au muscat
M. Guy Forestier, grand maître de laConfrérie de la brasucade de moules de mer et d’escargot de terre
M. Marc Forestier, maître des sauces, de la Confrérie de la brasucade de moules de mer et d’escargot de terre
M. Pierre Gisbert, président du Syndicat du cru
M. Philippe Ortin, président de la Section régionale de la conchyliculture de la méditerranée

Déroulement de la manifestation:

 Accueil des participants à partir de 18h. De 18 h à 19h, préparation et cuisson des différentes brasucades. De 18 h 45 à 19 h, dégustation et délibération du jury et apéritif aux particpants.
A partir de 19 h, dégustation ouverte au public (2 € la barquette).
Un trophée récompensera le gagnant et une bouteille de muscat sera offerte à chaque participant.

La participation est gratuite, et l’inscription se fait auprès du service Protocole au 04 67 18 51 12, jusqu’au lundi 9 août 2013.

23/07/2013

Des plats qui ont de l'allure, les grands chefs s'invitent sur les compagnies aériennes.

 

3451599_3_c633_certaines-compagnies-aeriennes-font-appel-a-des_7ed4a30b0cd5ef782e7fced1b8ddb6a6.jpg

Si en avion, les passagers semblent fâchés avec le moment du repas. Certaines compagnies aériennes ont toutefois décidé de les réconcilier avec les plateaux-repas.

 

Tout d'abord, Air France : La compagnie Française se devait de représenter dignement la gastronomie qui fait sa réputation. En classe affaire et sur les longs courriers on retrouvera notamment Michel Roth, Joël Robuchon et Guy Martin.

 

Et si en France, les chefs s'invitent en première classe, d'autres compagnies telles que Lufthansa (La compagnie allemande), Etihad Airways (La compagnie des Emirats arabes unis), Qatar Airways (La compagnie du Qatar), Singapore Airlines (La compagnie singapourienne), font appel à des chefs étoilés, pour élaborer de bons petits plats.

 

 

22/07/2013

Les Journées de la Gastronomie auront lieu les 20, 21 & 22 septembre partout en France

 

S.Pinel_Thierry Marx_Bercy_CreditDHSimon_Une.png

Ce projet soutenu par Sylvia Pinel, Ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme a pour but de "faire découvrir la gastronomie à tous" .

Et comme parrain de cette édition, le grand chef Thierry Marx, qui veut avant tout créer un rassemblement autour de la gastronomie, parfois trop élitiste. L'idée est de transmettre notre patrimoine culinaire, de le réinventer et de porter les couleurs de nos terroirs français par delà nos frontières.

Pour en savoir plus rendez vous sur le site dédié : http://www.fete-gastronomie.fr/fr/evenements

16/07/2013

Sérignan : 3 jours de fête avec la Festa Boca

 

la-fanfare-des-goulamas_631184_510x255.JPG

La Festa Boca est une toute nouvelle fête identitaire (remplace la féria) de la gastronomie, l’un des points forts de notre territoire. Associations, commerçants sérignanais et municipalité ont œuvré pour créer de grands rassemblements de plein air animés, festifs, joyeux et sécurisés autour de tables conviviales. Et pour commencer les soirées, un défilé costumé, des fanfares, du cirque et un beau spectacle équestre pour mettre toute la famille en appétit !

 

Tous les soirs, de 18 h à 1 h, la ville verra naître de grands banquets thématiques. Des «tables» s’installent, tenues par les commerçants et les associations de Sérignan.
Ils vous feront découvrir la cuisine locale. Des animations de rue viendront compléter ce bel événement inédit dans un esprit décontracté et joyeux.

 

Convivialité bonne humeur et tradition seront au menu!

 

 

12/07/2013

La gastronomie Française tend à disparaître !

 

paul-bocose_1241414c.jpg

Une étude publiée par le Washington Post, montre qu’un restaurant gastronomique français sur trois sert à ses clients du congelé industriel en faisant croire que c’est un plat « fait maison ». Mais le chiffre réel est loin du compte, car tous les restaurants n’avouent pas (par honte) qu’ils trompent leurs clients.

Au-delà de cette tromperie, la France qui est en partie pour sa gastronomie la destination touristique la plus visitée, perd de sa valeur. En fin de compte cette cuisine produite en masse tend à s’uniformiser.

Les taxes, y sont pour quelques choses, la cuisine industrielle, congelée est une des seules alternatives trouvées par les restaurants et les restaurateurs pour faire face à la crise. Finalement ce sont nos palais qui en subissent les conséquences…

Pour en savoir plus : http://www.dreuz.info/2013/07/la-gastronomie-francaise-en...

11/07/2013

Alès : Babette de Rozières marraine du prochain salon Miam

 

babette-en-visite-chez-senfas-en-juin_627637_510x255.jpg


La star télévisuelle de la cuisine sur France 5 et France Ô sera de retour en Cévennes du 15 au 18 novembre prochains au salon de la gastronomie et des produits du terroir organisé par la CCI d’Alès. Elle en sera même la prestigieuse marraine.

Des contacts avaient été noués lors de sa venue en juin à l’entreprise Senfas qui fabrique des plats cuisinés bio selon ses recettes, qui se sont concrétisés.

Au salon Miam, Babette de Rozières aura son propre stand qu’elle animera avec son habituelle bonne humeur.

10/07/2013

Deux alsaciennes lancent Monptiplat.fr, le guide du savoir-faire des terroirs

gastronomie, monptitplat, guide, recettes, terroir, régions

Sorte de guide des terroirs, Monptiplat.fr propose aux internautes une plateforme pour trouver comment et où se procurer les produits qui créent les saveurs des cuisines traditionnelles issues de toutes les régions faisant la richesse des terroirs de la gastronomie française. Ainsi que des centaines de recettes, et des rubriques permettant d'échanger et de partager ce savoir-faire

Partez à la rencontre des saveurs du Languedoc-roussillon, avec par exemple les fraises en cocotte, le risotto d'asperges et la tarte Fine à la Tomate et au Basilic de notre chère région

Plus d'informations : www.monptiplat.fr

08/07/2013

Castelnaudary : l'entrée de l'usine Spanghero interdite aux employés

 

spanghero_624199_510x255.jpg

Ce lundi matin l'usine de Spanghero à Castelnaudary est fermée. "Il ne se passe rien du tout. L'usine est fermée et donc les salariés n'ont rien à faire dedans", affirme Laurent Spanghero.

140 salariés licenciés ?

"Je n'ai pas encore de nouvelles de l'administrateur judiciaire et j'attends qu'il me dise qui va être conservé et qui va être licencié. Je pense que j'en saurai plus demain ou mercredi", a-t-il ajouté. Sur décision du tribunal de commerce de Carcassonne vendredi, Laurent Spanghero a repris l'entreprise en perdition à cause du scandale de la viande de cheval. Il s'est engagé à reprendre 90 des 230 emplois pendant au moins deux ans.

Londres : El bulli, du repas au culte

 

gastronomie, Londres, ferran Adria, exposition, el bulli

Le célèbre restaurant expérimental de Ferran Adria est l'objet d'une nouvelle exposition à Londres. Mille huit cent quarante-six plats catalogués.

Du plan du minigolf où tout a commencé en 1961 à la maquette de la fondation qui ouvrira en 2015, une exposition à Londres célèbre l'histoire du mythique restaurant elBulli et de son chef Ferran Adria qui l'a propulsé au sommet de la cuisine mondiale.

Dès l'entrée de l'exposition, un espace aux murs tapissés de dizaines de couvertures de publications dédiées à Adria, le caractère avant-gardiste du chef de 51 ans saute aux yeux. Il est l'emblème de "la nouvelle Nouvelle Cuisine", selon la formule d'un article polémique du New York Times Magazine en 2003 qui annonçait la fin de la domination française en matière de gastronomie.

Usèz : Le rendez-vous de trente confréries

 

1694212491.jpg

À l'invitation de la compagnie des vins de pays du Gard, une trentaine de confréries les plus diverses s'est retrouvée à Uzès, samedi 6 juillet. Après s'être réunies dans la cour de l'hôtel-de-ville ils ont défilé sur le tour de ville, à la grande surprise des nombreux chalands.

Il y avait des promoteurs de vins, des spécialités comme les anguilles de Gruissan, l'olivado de Provence, les mange-tripes d'Alès,  les torsades de Frontignan, la Caboche, la brejaude au bœuf du Limousin, la Peyroulade de Villefort…

Après une messe de bénédiction dans la cathédrale, de nombreuses intronisations, toutes et tous se sont retrouvés autour d'une bonne table.

05/07/2013

L’AFMR réagit au label "Fait maison"

 

attrazic002.jpg

L’AFMR réagit  aux  nouvelles  orientations  de  la  Ministre  de  l’Artisanat,  du  Commerce  et du  Tourisme  

Sylvia  Pinel  a  défini  de  nouvelles  priorités  pour  la  restauration  

Parmi  elles,  un  logo  qui  mettra  d’avantage  en  valeur  les  plats  «  faits  maison  »,  avec une  définition  exacte  de  ce  terme.  

L’AFMR  tient  à  souligner  que  ce  Logo  n’est  pas  un  nouveau  Label,  et  qu’il ne remplace  pas,  comme  pourrait  le  laisser  supposer  certaines  interprétations,  le  Titre de  Maître  Restaurateur.  

Le  titre  sort  renforcé  des  dix  priorités  de  la  Ministre  de  l’Artisanat,  du  Commerce  et  du Tourisme.  

Il    va    en  effet  bénéficier  d’une  simplification  et  d’une  modernisation  de  son  cahier des  charges  tout  en  maintenant  les  valeurs  essentielles  du  titre  que  sont,  la  garantie de  professionnalisme  et  l’utilisation  de  produits  bruts  essentiellement  frais.  

L’ouverture  du  titre  aux  salariés  du  secteur  devrait  également  augmenter  son attractivité    et  valoriser  les  emplois,  tant  en  salle  qu’en  cuisine.    

Enfin  une  approche  plus  dynamique  de  sa  promotion,  au  niveau  de  l’image en particulier,  devrait  valoriser  son  caractère  officiel,  sécuriser    et  identifier  clairement  les Professionnels  qui  font  le  choix  du  fait  maison.  

Francis  Attrazic,  Président  de  l’Association  Française  des  Maîtres  restaurateurs.  

 

04/07/2013

La grande fête vigneronne à Faugères innove avec la guinguette des chefs !

fete.jpg

L'appellation Faugères renouvelle au cœur du village, la traditionnelle fête vigneronne du grand Saint Jean. Un rendez vous incontournable entre dégustation, vente de vins AOC et animations, donné le dimanche 14 juillet de 10h à 21h. Avec en nouveauté cette année, "la guinguette des chefs" !

 

Au programme : à 10h00, Grand'messe en présence de toutes les confréries invitées qui défileront ensuite jusqu'à la place du village en compagnie de Santandréa Jazz band sur des airs “très swing, gospel” ; à 11 h 30 et 16h une initiation à la dégustation avec la participation du sommelier Ludovic Bigel et l'escapade musicale de la Cie l’Esquif. Grande nouveauté, si l'on connaissait les balades ou fêtes vigneronnes avec étapes gastronomiques, cette année le Cru Faugères créée la Guinguette des chefs préparant sur place leurs assiettes à des prix très abordables. De 12h30 à 15h, place de la mairie avec Pierre Lahfa Maza et Benoît Gomez, le traiteur Reverdel et le pâtissier Carratié de Béziers. Enfin la journée se terminera avec l'ouverture du bar à vin/tapas de 19h à 21h avec Castanha é Vinovèl pour un balèti occitan et une invitation à la danse, toutes générations confondues.

Sans oublier tout au long de la journée, la présence des Bô-tubes, de Morena des Fifrelets de Ze Guingue et de La Cie l'Art Osé autour d'animations gratuites et ouvertes à tous, et d'un verre de dégustation à 3 €.

 

Plus d’infos sur l’appellation : www.faugeres.com et pour le Plan et la programmation http://www.faugeres.com/telechargement/PROGRAMME_GSJ_2013...

03/07/2013

Rencontres gourmandes de Vaudieu

 

VAUDIEU 1.JPG

VAUDIEU 3.JPG

VAUDIEU 2.JPG

Un concours trois étoiles !

Après une année de pause, les Rencontres gourmandes de Vaudieu ont pris un nouveau départ le lundi 24 juin dernier. Laurent et Julien Bréchet, propriétaires du Château de Vaudieu (Châteauneuf-du-Pape) et du Domaine des Bosquets (Gigondas) ont pour cela réuni trois chefs étoilés vauclusiens avec le soutien de Dimitri Kuchenbrod.

Un clin d’œil amical accepté par Bruno d’Angelis (Hôtel de l’Europe à Avignon), Jean-Jacques Prévôt (restaurant Jean-Jacques Prévôt à Cavaillon) et Laurent Azoulay (Le saule pleureur à Monteux) qui ont, dans cet ordre, réalisé une entrée, un plat et un dessert à partir d’un panier de produits imposés. Mais ils avaient une autre contrainte puisqu’ils devaient également accorder leur recette avec un vin. Deux issus des domaines de la famille Bréchet et un autre présenté par un ami vigneron.

Le jury, notamment composé de personnalités du sport, des médias et de la télévision a été conquis par la réalisation de Bruno d’Angélis. Un thon rouge de Méditerranée, jus de manque à l’huile d’olive, verdurette croquante et émulsion au thé blanc fleuri. Un plat justement accompagné par un Meursault 2010 d’Antoine Jobard, cuvée ‘En la batte’. Le chef avignonnais sera donc le parrain de l’édition 2013-2014 du vrai concours qui, au fil des saisons réunira à chaque fois trois jeunes chefs régionaux et leur permettra d’afficher leur talent mais également de profiter de ce tremplin médiatique.

La première sélection pour la finale de juin 2014 aura lieu le 14 octobre.

Jean-Jacques Prévôt avait pour sa part travaillé le pigeon en association avec le Domaine des Bosquets 2011 et Laurent Azoulay évolué autour du chocolat et d’un Château de Vaudieu 2010.

J.B

La gastronomie Française pose ses valises à l'aéroport

 

photo-GE.JPG-630x0.jpg

Pour Gilles Epié, le plus jeune chef étoilé de France le pari est désormais lancé :

Faire découvrir aux passagers du monde entier la gastronomie française. A travers ses meilleurs produits frais,  Le Frenchy’s Bistro est ouvert de 6h à 22h en service continu.
Pour Gilles Epié, “Frenchy’s est le dernier restaurant dans lequel vont pénétrer les passagers avant qu’ils ne rentrent dans leur pays. C’est pour cela que je tiens à ce que l’accueil, le sourire et la qualité de la cuisine soient au rendez-vous. Nos clients doivent conserver un merveilleux souvenir de leur voyage en France.”

02/07/2013

Retour de l’équipe des escapades de Petitrenaud

 

jean-luc-petitrenaud-entoure-des-deux-patrons-du-skab-lors_618591_510x255.jpg

Moins d'un mois après l'enregistrement de l'émission de télévision Les Escapades de Petitrenaud à Nîmes, le chroniqueur de gastronomie Jean-Luc Petirenaud revient dans la cité des Antonin. Il enregistrera mercredi 3 juillet, à partir de 11 h son émission Les marchés de l'été, depuis les halles de Nîmes. 

Les plats surgelés font froids dans le dos !

 

difficile-de-s-y-retrouver-devant-les-cartes-des_614531_510x255.jpg

C’est en tous cas le point de vue des députés qui ont voté jeudi 27 juin le principe d'une appellation «fait maison» pour les restaurateurs. La mention, votée dans le cadre du projet de loi Hamon sur la consommation, sera rendue obligatoire pour les plats «élaborés sur place à partir de produits bruts». Des produits préparés, après tout c’est bien ça la véritable cuisine ! Une lutte pour prôner la transparence et en finir avec les surprises dans nos assiettes, Surtout qu’il faut bien se l’avouer, avec l’essor de la gastronomie, le public commence à savoir distinguer l’industriel du fait maison. Mais le but est avant tout d’informer sans porter de jugement de valeur, même si pour 53% de personnes interrogées ce label est un gage de qualité.

En définitive, ce label est un premier pas vers la sauvegarde de notre patrimoine gastronomique.

Trois sites pour bien nourrir Bébé

 

l-oms-conseille-l-allaitement-maternel-exclusif-durant-les_617915_510x255.jpg

Pour aider les parents à faire le bon choix, le Secteur français des Aliments de l’enfance a lancé trois sites dédiés à la nutrition infantile.

·          Biennourrirmonbebe.com pour vous guider dans l’instauration d’une alimentation saine et équilibrée pour vos tout-petits.

·          Laitsbebes.com pour bien choisir votre lait infantile et trouver en prime des conseils sur la préparation et la conservation des biberons.

·          Unchefpourmonbebe.com pour vous aider à étendre la palette gustative de votre petit par des créations « maison » et de nombreuses recettes.

Source : Secteur français des Aliments de l’enfance, consulté le 19 juin 2013

01/07/2013

Testez vos connaissances sur la géo-gastronomie Lozérienne

 

la-campagne-lozere-plaisirs-authentiques-lancee-au-salon-d_618074_510x255.jpg

À partir de ce lundi 1er juillet  et jusqu'au 29 septembre, Participez au Jeu : "Savourez les Trésors de Lozère" et remportez un panier gourmand de Lozère.

Nicolas Mas, pilier du MHR ne manque pas d’humour !

 

nicolas-mas-a-releve-le-defi-en-cuisto-il-vous-apprend-a_618164_510x255.jpg

Il nous présente une vidéo (repérée par notre confrère de l’indépendant) Pour la dernière campagne de communication du club intitulée "Relevons les défis". Une vidéo dans laquelle il nous explique la recette des "boles de picolat".

http://www.youtube.com/watch?v=SoY3JeFwcV0

30/06/2013

le 8e festival Les Arts des Vignes rallume la lumière à Sussargues

 

affiche-2013.jpg

Porté par l'association Probable Inflation du Bonheur, le village et les carrières de la Font d'Armand seront animés du 1er au 7 juillet par ce huitième festival,du théâtre à la musique en passant par le cirque, la gastronomie ou encore l'œnologie et l'histoire des carrières. 

 

http://www.lesartsdesvignes.fr



28/06/2013

Tout le monde en veut une part…

 

gastronomie, patrimoine, tielle, discorde

Le patrimoine culinaire sétois est au cœur d’une discorde géographique. Sauce piquante autour de la spécialité emblématique qu’est la Tielle ! Le Gardois Coudène, veut participer au projet de labellisation. Pour les tiellistes du Bassin de Thau qui ont initié ce projet, c'est non ! Affaire à suivre…